[video] Inquiétudes à Lourdes après les inondations

Les hoteliers et restaurateurs sont inquiets pour leur indemnisation devant l'ampleur des dégâts. L'arrêté de catastrophe naturelle n'a pas encore été pris et le montant des franchises risque d'être élevé.

Le Gave de Pau a inondé la ville et les sanctuaires le 21 octobre dernier
Le Gave de Pau a inondé la ville et les sanctuaires le 21 octobre dernier © France 3 Midi-Pyrénées
Les inondations causées à Lourdes par la crue du gave de Pau devraient coûter entre 15 et 25 millions d'euros, selon une première estimation de la Caisse centrale de réassurance (CCR).
Les inondations ont principalement endommagé les Sanctuaires de Lourdes où se rendent chaque année plusieurs millions de pèlerins, ainsi qu'une micro-centrale hydroélectrique qui fournit aux Sanctuaires une grande partie de leur électricité. Les dégâts causés par l'eau rentrent dans la couverture liée au régime des catastrophes naturelles. Pour être activé, ce régime nécessite la publication d'un arrêté ministériel de catastrophe naturelle définissant la zone concernée. Les assureurs indemnisent alors les sinistres et bénéficient eux-mêmes d'une couverture assurée par la CCR, établissement détenu par l'Etat qui bénéficie d'une garantie publique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter