Toulouse devra payer le nettoyage des tenues des éboueurs

Un éboueur de la communauté urbaine de Toulouse vient de remporter une bataille juridique contre son employeur. Le nettoyage des tenues de travail de tous les agents de la communauté urbaine sera désormais à la charge de "Toulouse Métropole".

C'est du propre !

Un employé de la communauté urbaine de Toulouse chargé de ramasser les poubelles vient de remporter une bataille juridique contre son employeur. En Août 2010, Benoit Fontanilles avait déposé un recours indemnitaire devant le tribunal administratif de Toulouse pour non paiement du nettoyage des tenues de travail.
Il réclamait un peu plus de 2 000 euros correspondant au lavage de ses vêtements de travail pendant trois ans. Le 13 Novembre dernier, le juge des référés lui a accordé une provision de 300 euros mais le jugement sur le fond n'interviendra qu'en 2013.

Un pressing à 2 millions d'euros par an

La communauté urbaine de Toulouse s'est dores et déjà mise en conformité avec la loi et paye désormais le nettoyage des tenues de travail des 4 500 agents (éboueurs, policiers municipaux, espaces verts...). Des tickets de pressing prépayés sont distribués aux employés depuis le 2 Novembre. Coût de l'opération : 2 millions d'euros par an.



L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité