Aulus-les-Bains : l'ancien maire mis en examen pour faux

Publié le Mis à jour le

Jacques Berthoumieux, l'ancien maire d'Aulus-les-Bains a été mis en examen pour faux et usage de faux en écriture publique. l'affaire concerne la micro centrale hydroélectrique de la commune.

C'est bien plus qu'une querelle de clocher. Depuis plusieurs années, une polémique autour de la micro centrale hydroélectrique agite le petit village d'Aulus-les-Bains.



Quels sont les enjeux ?



La micro centrale hydroélectrique génère des revenus importants. En 2011 le résultat net s'élevait à 373 000 euros. Pour la commune c'est l'équivalent de son budget annuel. Mais la micro centrale a été vendue le 16 Novembre 2 000 à une société privée.



Qui est mis en cause ?



L'ancien maire du village d'Aulus-les-Bains, Jacques Berthoumieux est mis en examen pour faux et usage de faux en écriture publique. Son ancien adjoint François Ané est également mis en cause, il est cité comme témoin assisté dans cette affaire.



Que leur reproche-t-on ?



Jacques Berthoumieux est soupçonné d'avoir fait une fausse délibération municipale autorisant la vente de la parcelle où se trouve la centrale hydroélectrique. Une vente au profit de la société IGIC dirigée par François Ané (son ancien adjoint) et son épouse.

Jacques Berthoumieux se défend d'avoir commis un acte frauduleux, il évoque une erreur de date dans une délibération municipale et demande l'annulation de cette mise en examen.



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité