Paul Sabatier, un prix Nobel de chimie en avance sur son temps

Paul Sabatier, un universitaire en avance sur son temps. / © France 3 Midi-Pyrénées
Paul Sabatier, un universitaire en avance sur son temps. / © France 3 Midi-Pyrénées

Il y a un siècle, le 10 décembre 1912, Paul Sabatier recevait le prix Nobel de chimie pour sa découverte de la catalyse. L'université toulousaine à laquelle il a donné son nom lui rend hommage.

Par Laurence Boffet

Le 10 décembre 1912,  Paul Sabatier reçoit le prix Nobel de Chimie pour sa découverte de la catalyse. Un prix qu'il partage avec un autre scientifique, Victor Grignard. Un siècle plus tard, l'université toulousaine à laquelle il a donné son nom lui rend hommage.

Paul Sabatier n'a pas seulement laissé son nom à une faculté de Toulouse. Il y a enseigné pendant 55 ans. Il y a aussi créé trois écoles : l'Institut de chimie en 1906, l'Institut agricole en 1907 et l'Institut d'électronique en 1909. Trois établissements regroupés aujourd'hui à l'Institut National Polytechnique (INP).
Cet homme, né à Carcassonne en 1854 était profondément attaché à la ville rose. Il refusa ainsi de rejoindre l'Académie des Sciences à Paris car son règlement obligeait ses membres à résider à moins de 24 heures de cheval.

Dans le laboratoire des 36 ponts, qu'il financera en partie avec l'argent de son prix Nobel. / © Pôle communication et culture/Université Paul Sabatier
Dans le laboratoire des 36 ponts, qu'il financera en partie avec l'argent de son prix Nobel. / © Pôle communication et culture/Université Paul Sabatier

Une vie dédiée à l'enseignement :

Paul Sabatier est reçu à l'agrégation de Sciences Physiques à 23 ans. Sa carrière universitaire commence à la Faculté de Bordeaux mais il revient très vite à Toulouse, en 1883. Le 24 novembre 1984, il est nommé professeur titulaire à la chaire de chimie générale de la faculté de Toulouse. Il a seulement 30 ans, l'âge minimum requis pour le poste. Il y enseignera pendant 55 ans, jusqu'en 1939 et deviendra doyen de la faculté des sciences en 1905.

C'est un universitaire très moderne, en avance sur son temps, selon Armand Lattes, professeur émérite à l’université Paul Sabatier qui souligne que Paul Sabatier était un pédagogue apprécié "favorisant la formation personnelle, autorisant l’inscription des non bacheliers et ouvrant l’université aux formations de techniciens et de contremaîtres".

La découverte qui lui vaut le Nobel :

Paul Sabatier obtient le prix Nobel de Chimie pour sa "méthode d'hydrogénation des composés organiques en présence de métaux finement divisés". Il apporte une contribution fondamentale à la catalyse, au rôle et aux fonctions que peuvent jouer les substances pour augmenter ou diminuer la vitesse d'une réaction chimique. Le système qu'il invente, appelé Système Sabatier est toujours utilisé aujourd'hui par la NASA (lien en anglais) pour produire l'eau à bord de la station spatiale internationale.
Le prix Nobel de Paul Sabatier / © Pôle communication UT3
Le prix Nobel de Paul Sabatier / © Pôle communication UT3
Avec l'argent reçu pour son prix Nobel, il finance en partie la construction du laboratoire des 36 ponts à Toulouse.

Le reportage de Delphine Gérard et Serge Issaly :
100 ans Nobel Paul Sabatier

L'université Paul Sabatier fête le centenaire du Nobel

Un siècle après ce prix Nobel de Chimie, l'université Paul Sabatier rend hommage au scientifique avec une exposition et des conférences. Le programme complet ici.

Sur le même sujet

Les + Lus