Le Conseil Général de l'Aveyron divise par deux sa subvention au musée Soulages

Pierre Soulages sur le chantier du musée en 2011 avec Christian Teyssèdre, maire PS de Rodez / © Eric Cabanis / AFP
Pierre Soulages sur le chantier du musée en 2011 avec Christian Teyssèdre, maire PS de Rodez / © Eric Cabanis / AFP

A la demande de son président Jean-Claude Luche, le département passe de 4 à 2 millions d'euros de subventions pour le chantier du futur musée Soulages à Rodez.

Par Fabrice Valery

La commission permanente du Conseil Général de l'Aveyron a entériné mardi 18 décembre la diminution de moitié de la subvention du département au chantier du Musée Soulages. Si cette décision, proposée par le président UMP Jean-Claude Luche, n'est pas une surprise c'est la manière dont le vote s'est déroulé qui risque de faire un peu de bruit dans le landerneau politique aveyronnais : la Commission Permanente s'est largement prononcée en faveur de cette mesure d'économies (37 voix pour, 3 contre, et 5 abstentions) ce qui signifie que même des élus de gauche ont soutenu cette décision
Cette décision politique va constituer un nouveau problème pour le Grand Rodez et le maire (PS) de Rodez Christian Teyssèdre, qui vont devoir revoir leur copie pour trouver comment compenser ce manque de 2 millions d'euros. 

Sur le même sujet

Les + Lus