Le roquefort bon pour la santé, des scientifiques britanniques le prouvent.

© By Jon Sullivan, via Wikimedia Commons
© By Jon Sullivan, via Wikimedia Commons

Une étude anglaise démontre que le roquefort possède des propriétés anti-inflammatoires bonnes pour le coeur. Une explication du French paradox, la contradiction entre l'alimentation riche des Français et leur étonnante longévité.

Par Véronique Haudebourg

Une étude menée par Lycotec, une firme britannique de biotechnologie montre que le roquefort, grâce à la pénicilline, possède des propriétés anti-inflammatoire bonnes pour le coeur. Le "Roi des fromages" serait même, avec le vin rouge, un des secrets de la longévité française que nous envient les Européens en général et les Britanniques en particulier. Nous vivons en effet 84.4 ans en moyenne soit 3 années de plus que nos voisins outre-manche. 

"Les observations indiquent que la consommation de vin rouge ne peut à elle seule expliquer le paradoxe et peut-être que certains autres éléments de l'alimentation typiquement française pourraient être responsable de la mortalité cardiovasculaire réduite. Nous émettons l'hypothèse que la consommation de fromage, en particulier des variétés avec de la moisissure, peut contribuer au paradoxe français", explique l'équipe de recherche de Lycotec, dirigée par le Dr Ivan Petyaev et le Dr Yuriy Bashmakov.

Le fromage au lait cru sud-aveyronnais serait d'ailleurs d'autant plus bénéfique qu'il a mûri. Et que la propriété anti-inflammatoire serait encore plus efficace dans un milieu acide comme celui de l'estomac.

Lycotec espère pouvoir tirer des applications de cette découverte comme la production de cosmétiques à base de roquefort, en espérant qu'ils penseront à masquer l'odeur.

Sur le même sujet

Les + Lus