Restos du Coeur : + 15% de fréquentation

A Montpellier comme à Nîmes ou à Carcassonne, les Restos du Coeur observent une hausse de fréquentation de 15 %. A Montpellier, déjà 15 000 personnes sont aidées 1 mois après l'ouverture de la campagne. 

Par Armelle Goyon

La paupérisation et les situations de grande précarité sont en hausse dans tous les domaines, à la ville comme à la campagne. Ainsi le nombre de personnes aidées est de + 78 % à Aniane dans l'Hérault et  de +22% à Lunel. A ce rythme là, la barre des 25 000 sera dépassée en 2013 dans l'Hérault. 

A Carcassonne dans l'Aude, les bénévoles ne peuvent pas servir tout le monde tous les les jours et demandent à certains de revenir le lendemain . Quinze bénévoles sont mobilisés en permanence mais l'association manque de bras et d'hommes forts pour décharger les camions. Elle fait également un appel au dons pour faire face à l'augmentation de bénéficiaires.

Les profils des personnes aidées sont de plus en plus variés : des jeunes qui n' arrivent pas à entrer sur le marché du travail, des femmes seules avec enfants, des travailleurs pauvres ou encore des veuves avec de petites pensions.

Les bénéficiaires des Restos du Coeur reçoivent 6 repas par semaine.  

Le reportage à Nîmes : 
DMCloud:25755
+ Nîmes : +15 % de fréquentation au Resto du Coeur

 

Sur le même sujet

Les + Lus