Cet article date de plus de 8 ans

François Hollande confirme implicitement la LGV Bordeaux-Toulouse

Le chef de l'Etat en déplacement en Aquitaine a affirmé implicitement que la Ligne Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse se fera : "ça passera, parce que ça doit passer, parce que c'est l'avenir".
François Hollande, soutien de poids pour la LGV Bordeaux-Toulouse ?
François Hollande, soutien de poids pour la LGV Bordeaux-Toulouse ? © Pierre Andrieu / AFP
Dans un contexte où beaucoup s'interrogent sur l'avenir de la Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse, le président de la République a affirmé jeudi lors d'un déplacement à Bordeaux que "ça passera, parce que ça doit passer, parce que c'est l'avenir". Une petite phrase qui résonne comme un soutien au projet de LGV Bordeaux-Toulouse qui doit tout de même passer à la moulinette d'une commission chargée d'examiner le bien-fondé de certains grands projets d'infrastructures en cette période de disette budgétaire.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports politique