Nouveau lundi difficile pour les usagers des TER en Midi-Pyrénées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech

 Seulement trois TER sur 10 étaient censés circuler dans la journée à cause de la grève à laquelle la CGT, l'Unsa et Sud-Rail appellent les conducteurs chaque début de semaine.

Peut-être le dernier lundi de grève

Les voyageurs, soumis au même régime depuis novembre, pouvaient cependant espérer qu'il s'agisse du dernier lundi noir; les conducteurs étaient en effet appelés à se prononcer en fin de matinée en assemblée générale sur des propositions formulées par la direction pour mettre fin au mouvement.
Les conducteurs font grève tous les lundis pour de nouvelles embauches.
Selon la CGT, le nombre de train a doublé depuis huit ans alors que les effectifs diminuaient
de 20%.

Les TER ont donc à nouveau circulé sporadiquement lundi. La SNCF a mis en place 175 autocars de substitution, mais c'est loin d'être suffisant pour remplacer tous les TER qui ne circulent pas, a dit la compagnie; un jour normal, ce sont en effet 350 TER qui roulent dans la région.
Le trafic TGV était quant à lui annoncé comme normal, ainsi que le trafic Intercités, sauf sur la ligne Toulouse-Bayonne où quatre trains sur
dix étaient prévus.

Avancées positives

La SNCF formait cependant l'espoir d'une sortie de conflit après de nouvelles négociations en fin de semaine dernière. En plus de l'engagement à maintenir les effectifs des conducteurs en 2013, la direction propose dix renforts pour l'été et la formation de dix nouveaux conducteurs en 2013. Il s'agit de la seule formation de conducteurs en province pour l'année, souligne-t-elle.
Sans se prononcer sur la décision de l'assemblée générale des conducteurs, la CGT, très majoritaire, parlait lundi matin d'"avancées positives".