Cet article date de plus de 7 ans

L'enquête continue dans l'usine Spanghero de Castelnaudary

Des contrôleurs des services vétérinaires poursuivent samedi leur enquête dans l'usine de transformation de viandes et de plats cuisinés Spanghero de Castelnaudary, dans l'Aude. 300 salariés sont au chômage technique dans cette usine qui appartient au groupe Lur Berri. 
L'ancienne usine Spanghero à Castelnaudary.
L'ancienne usine Spanghero à Castelnaudary. © France 3 Midi-Pyrénées
L'information vient de la Préfecture de l'Aude.
Ceci va dans le sens du maire de Castelnaudary, le socialiste Patrick Maugard, qui a plaidé pour que la suspension ne touche que l'activité viande fraîche. Le ministère de l'agriculture a quant à lui fait savoir que cette suspension n'était que temporaire, le temps de l'enquête. 
L'agrément sanitaire a été suspendu pour les trois activités de la société -stockage,
transformation de la viande et plats cuisinés- et les investigations de la brigade vétérinaire pourraient permettre d'envisager une reprise partielle des activités s'il n'y a aucune difficulté en matière de respect des consommateurs dans un secteur donné
L'usine, depuis que le gouvernement en a suspendu l'activité, est à l'arrêt. Les 300 salariés sont en chômage technique depuis vendredi, sous le choc des accusations contre leur entreprise. Ils ont manifesté vendredi leur colère et leur incrédulité. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viande de cheval alimentation