• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mort pour une “chocolatine” à Toulouse : le faux article crée un vrai trouble

© MaxPPP
© MaxPPP

Un article paru sur un site parodique, selon lequel une boulangère toulousaine aurait abattu un client parisien qui avait demandé un "pain au chocolat", a fait le tour du web : il y a ceux que cela fait rire et d'autres qui ont pris la chose (trop) au sérieux.

Par Fabrice Valery

A l'origine c'est un papier sur le site parodique "Le Gorafi" (dont le nom rappelle étrangement le Figaro). Son titre : "Toulouse : il se fait abattre de 46 balles dans le corps pour avoir demandé un « pain au chocolat ». Ce faux article portant sur un faux fait-divers (on insiste mais c'est utile) raconte comment une boulangère toulousaine aurait abattu un touriste parisien simplement parce qu'il aurait demandé un "pain au chocolat" et non une "chocolatine" comme on dit dans le sud-ouest. 

Répétons-le, il s'agit d'un "faux", un article de la rédaction du "Gorafi", écrit juste pour rigoler. 

Beaucoup de lecteurs ont d'ailleurs salué le côté humoristique de cet article qui se moque de cette ligne linguistique qui sépare le sud-ouest, adepte de "chocolatines", du reste de la France, plutôt "pains au chocolat".

Ce qui est plus étrange, c'est que bon nombre d'internautes, notamment sur Twitter et Facebook, ont pris la chose très au sérieux en s'inquiétant de la hausse de la violence à Toulouse. Par dizaines sur les réseaux sociaux, des messages ont été publiés pour s'inquiéter de la violence à Toulouse ou condamner cet "acte gratuit".

Faut-il y voir un effet du contexte très particulier des commémorations de l'affaire Merah ?
Ou bien la crédulité de certains lecteurs a-t-elle été abusée par le style, très réaliste, de l'auteur ?

En tout cas, la rédaction du "Gorafi" a bien réussi son coup ! 


Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus