Caméra automatique, pièges à fourrure et ADN : sur les traces de l'ours des Pyrénées

Publié le Mis à jour le
Écrit par F. Valéry avec M. Raturat

Comment fait-on pour enregistrer des images des ours des Pyrénées ? Pour recueillir leur ADN sur des touffes de poils ? L'équipe de suivi de l'ours a été accompagnée d'une caméra de France 3 Midi-Pyrénées

Pour suivre l'évolution de la population des ours des Pyrénées, l'équipe de suivi de l'ours dispose de plusieurs outils. Parfois rudimentaires, ils permettent de récupérer des touffes de poils ou encore d'enregistrer des images grâce à des caméras automatiques. Nous avons accompagné une des équipes dans la montagne pour vous montrer leur technique de travail. 



PHOTO : un piège à poils 



Régulièrement, les techniciens du suivi ours installent sur les arbres de rudimentaires pièges à poils : de simples fils barbelés sur un arbre enduit de térébenthine pour attirer l'animal. Il faut ensuite revenir sur place pour "ramasser" les poils. Avec cette technique, l'équipe de suivi peut analyser l'ADN des animaux et ainsi établir leur filiation. 



PHOTO : une caméra automatique



Ce sont des images que nous vous montrons régulièrement sur notre site internet : celles des caméras automatiques installées dans les "zones à ours" dans le massif des Pyrénées. Une petite caméra qui se déclenche au passage de l'ours. On place un appât sur un arbre dans l'axe de la caméra et voilà le travail : 



EN VIDEO : les derniers passages de l'ours 

Evidemment, parfois, la caméra se déclenche aux passages d'autres animaux, comme c'est le cas sur cette vidéo avec un cerf et une biche. 



EN VIDEO : clic-clac pour tout ce qui passe devant la caméra 



On compte 45 "itinéraires à ours" dans l'ensemble des Pyrénées françaises. En fonction, des conditions météo, les pièges à indices sont relevés régulièrement par les 360 membres du "réseau ours brun", dont un tiers de bénévoles.



EN VIDEO : le reportage de Marc Raturat et Mathieu Beaudoin





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité