Jean-Luc Moudenc dénonce l'absence de mise en concurrence de la future halle de Montaudran

L'ancien maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc / © MaxPPP
L'ancien maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc / © MaxPPP

L'ancien maire UMP de Toulouse Jean-Luc Moudenc menace le maire actuel d'une action en justice au sujet de l'implantation de la compagnie de théâtre de rue La Machine à Montaudran. Il en dénonce le montage financier et l'absence de mise en concurrence de la future halle de Montaudran.

Par Marie Martin

La future implantation de la compagnie de théâtre de rue La Machine du créateur François Delarozière n'en finit plus de trouver des opposants.
Après les riverains et les nostalgiques des bâtiments historiques de l'Aéropostale, voilà l'ancien maire UMP de Toulouse et actuel chef de file de l'opposition qui monte au créneau pour combattre le projet.
Il faut dire que le candidat aux municipales de 2014 a déjà dénoncé, à plusieurs reprises, le montage financier du projet. Un coût de 2,5 millions d'euros pour la communauté urbaine qui n'en deviendrait propriétaire qu'au bout de cinq années.
Cette fois, Jean-Luc Moudenc accuse carrément la mairie de "copinage", dénonçant l'absence de mise en concurrence pour cette future halle.
L'ancien maire de Toulouse a donc adressé un recours gracieux à l'actuel maire socialiste de la ville, Pierre Cohen. Recours qui pourrait précéder, selon lui, une action en justice, devant le tribunal administratif.

Sur le même sujet

Les + Lus