Mort de Quentin, poignardé à Toulouse : les suspects mis en examen et écroués

Trois hommes qui étaient entendus depuis dimanche par les policiers dans l'affaire du meurtre d'un jeune homme de 21 ans poignardé devant le Puerto Habana dans la nuit de samedi à dimanche, ont été mis en examen pour meurtre et tentative de meurtre. Ils ont été écroués. 

Les lieux du drame
Les lieux du drame © MaxPPP
Trois jeunes de 20, 22 et 23 ans ont été mis en examen pour meurtre et tentative de meurtre et écroués pour leur implication présumée dans l'homicide commis à la sortie du Puerto Habana dans la nuit de samedi à dimanche à Toulouse. Ils risquent la perpétuité s'il y a préméditation ou sinon 20 ans de réclusion criminelle. 

Parmi eux se trouve sans doute l'auteur présumé des coups de couteau qui ont tué un jeune de 21 ans et en ont blessé deux autres de 19 ans après une soirée d'anniversaire. Le juge d'instruction devra déterminer le rôle précis de chacun dans cette rixe mortelle : les chefs de mise en examen pourront alors évoluer au cours de l'instruction.

Selon le procureur de la République de Toulouse, l'origine reste "incertaine". Mais selon les premiers éléments, c'est sans doute pour une raison mineure, un scooter renversé, que la bagarre a démarré avant de s'achever par ce drame. Au cours de l'altercation, un individu avait poignardé le jeune de 21 ans qui avait rapidement succombé à ses blessures. Un autre avait eu le ventre ouvert par la lame, mais ses jours ne sont plus en danger. Un troisième avait été plus légèrement atteint.

Depuis ce drame, une page d'hommage à Quentin, 21 ans, jeune rugbyman tué dans cette bagarre, a été montée par des amis : ce mardi matin, elle comptait plus de 8000 soutiens. Une marche blanche pourrait être organisée dans les jours qui viennent. 

Vidéo : le récit de Pascale Lagorce
durée de la vidéo: 01 min 17
Enquête rixe mortelle






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice