• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sables du dimanche

Elève du regretté Antonio Corbacho (JT et Talavante, entre autres), le colombien de Medellin Sebastian Ritter n'a semble-t-il pas pris les jambes à son cou... / © DR, Mundotoro
Elève du regretté Antonio Corbacho (JT et Talavante, entre autres), le colombien de Medellin Sebastian Ritter n'a semble-t-il pas pris les jambes à son cou... / © DR, Mundotoro

Deux toreros français au tapis, touchés au visage; à Madrid, impossible lot de toros mais fine prestation à Séville du novillero local Lama de Gongora. Tour d'horizon des principaux ruedos dominicaux.

Par Vincent Bourg

Dimanche 18 Mai 2014.

      MADRID
Plaza de toros de Las Ventas. 19h.
Dixième corrida de la San Isidro.
"Paulita": silence et salut
Morenito de Aranda: silence et silence après deux avis
Sebastian Ritter: silence et applaudissements
Deux toros de Gerardo Ortega (1er et 6ème; 492 et 532 kg), le restant de Couto de Fornilhos ( 517, 532, 565 et...610 kg).
Plus d'une moitié d'arènes. Très chaud.

  SEVILLE
Plaza de toros de la Real Maestranza. 18h30.
Juan Ortega: Applaudissements et salut
Posada de Maravillas: silence et silence
Lama de Gongora: vuelta et une oreille
Six novillos (de 444 à 484 kg) de Cayetano Muñoz.
Moins de demie Maestranza. 34 degrés.

VERGEZE ( Gard)
Sanchez Vara: vuelta, salut et une oreille
Camille Juan: blessure au 2ème toro, à l'estocade 
Fabio Castañeda: silence et silence
Six toros du Marquis d'Albaserrada, le dernier, récompensé d'une vuelta posthume discutée.
Camille Juan a été victime d'une fracture du nez et d'un traumatisme crânien.

En bref: 
Triomphe de Sébastien Catella (deux oreilles et la queue symboliques) à Osuna (Séville) qui gracie le 2ème toro, "Jarreon", n° 28 de Buenavista mais se fait attraper par son suivant. Le torero de Béziers, amené inconscient à l'infirmerie, souffrirait d'une fracture de la mâchoire et d'une cornada de 6 cm à l'aisselle droite. A Jerez, en clôture de la feria, sortie en triomphe des cavaliers Hermoso de Mendoza, Diego Ventura et Manuel Manzanares avec deux oreilles chacun. Enfin à "Los Barrios", aux portes d'Algésiras, deux oreilles pour le trio Padilla-Fandi-Galvan, face à des toros de Salvador Domecq. 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus