Cet article date de plus de 7 ans

"Humilié", le président de Languedoc-Roussillon lance un manifeste contre la fusion avec Midi-Pyrénées

Christian Bourquin (PS) se sent "humilié" par l'annonce de la décision de François Hollande de fusionner certaines régions dont Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon. La région Languedoc-Roussillon a décidé de lancer dès aujourd'hui un manifeste contre la fusion.
"Pourquoi humilier une région qui s'est battu pour exister ?". La réaction de Christian Bourquin président PS de la région Languedoc-Roussillon est violente après l'annonce par François Hollande de la fusion, à marche forcée, des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Pour Christian Bourquin, interrogé par France Bleu Hérault, "Languedoc-Roussillon est la région qui crée le plus d'emplois, 30.000 l'an dernier. Parce qu'il y a eu un gros travail économique. Alors bien-sûr il y a des échecs, mais pourquoi casser ce qui marche ?"

Propos qu'il a confirmés au téléphone à France 3 Languedoc-Roussillon :
Christian Bourquin : c'est une humiliation

Et le conseil régional de Languedoc-Roussillon s'est empressé de lancer sur son site internet un "Manifeste" intitulé "Languedoc-Roussillon", notre avenir commun".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire politique archives