• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres relève la tête face à Bayonne

Le Castrais Mihaita Lazare / © AFP
Le Castrais Mihaita Lazare / © AFP

Castres, qui n'avait de son propre aveu plus le droit à l'erreur, a relevé la tête en s'offrant Bayonne (30-6), bonus offensif en prime, pour la 3ème journée du Top 14.

Par Véronique Haudebourg

Contents de retrouver pour la première fois de la saison un stade Pierre-Antoine en travaux et amputé d'une tribune, les Tarnais ont bombé le torse comme ils l'avaient promis après deux défaites face au Stade Français (25-22) et à Toulouse (35-6). 
Le CO domine Bayonne


Priés de renouer avec leur agressivité, les coéquipiers de Rémi Talès entamaient bien le match mais étaient sanctionnés dès la quatrième minute pour une faute au sol, qui permettait à l'ouvreur bayonnais Blair Stewart de mettre les trois premiers points de l'Aviron. Kockott revenait rapidement au score (11) après un hors-jeu bayonnais.

Pendant plus d'un quart d'heure, le CO campait ensuite à quelques mètres de l'en-but bayonnais mais se heurtait à une équipe de Bayonne très solide défensivement, qui s'est reprise samedi dernier face à Oyonnax (38-12) après avoir été concassée par l'ogre toulonnais (15-29). Une séquence de domination castraise haletante marquée par plusieurs essais refusés avant que Marcel Garvey ne finisse par enfin trouver la faille (29) après un nouvel
arbitrage vidéo. Les Bayonnais montraient toutefois vite une belle réaction récompensée par une pénalité de Stewart (38), juste avant la pause.

Mais dès la reprise, la domination castraise du premier acte pesait et faisait craquer Bayonne qui subissait les attaques du CO. Servi par Talès, après une belle percée entamée par Lamerat, Julien Dumora creusait l'écart (51) avant que Brice Mach ne conclue dans l'en-but bayonnais une nouvelle offensive des Tarnais (58), synonyme de bonus offensif pour le CO. Avides de revanche, le CO a tenu ses promesses avant un déplacement à haut risque vendredi à Montpellier, l'un de ses concurrents à la qualification en phases finales.

Déclarations

David Darricarrère (entraîneur des avants de Castres) : "On est très très satisfaits ce soir. On avait besoin d'un mach comme ça pour se lâcher dans le championnat, aujourd'hui c'est chose faite. Les garçons ont mis beaucoup d'énergie, parfois un peu brouillonne mais au moins beaucoup d'énergie. On avait envie d'aller de l'avant et de retrouver un peu notre jeu qui est fait de dynamisme de duels. Aujourd'hui on a joué un petit peu plus à notre niveau même s'il y a encore pas mal de rectifications à faire, on a rendu une copie somme toute assez propre."

Julien Dumora (arrière de Castres) : "C'est sûr qu'on est content, on avait à coeur de se racheter des deux premiers matches perdus, c'était notre premier match à Pierre-Antoine donc on voulait montrer un autre visage à notre public et je pense que c'est chose faite ce soir. Ca nous soulage de prendre ce bonus ce soir".

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus