• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La gastronomie, premier “Grand site” immatériel de Midi-Pyrénées

Le foie gras à nouveau interdit en Californie ? / © MaxPPP
Le foie gras à nouveau interdit en Californie ? / © MaxPPP

Martin Malvy, le président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, a annoncé qu'un 26ème Grand Site allait sans doute être bientôt labellisé. Pour la première fois, il s'agit d'un site immatériel : la gastronomie de Midi-Pyrénées. 

Par Fabrice Valery

Tout comme l'Unesco avait classé en 2010 le "repas gastronomique à la française" au patrimoine immatériel de l'humanité, la gastronomie de Midi-Pyrénées va bientôt obtenir le label "Grand site", a indiqué Martin Malvy, le président du Conseil Régional. 

C'est la première fois que le label "grand site de Midi-Pyrénées" est attribué à un bien immatériel. 

Depuis 2008, 25 sites de la région ont déjà été labellisés : d'Albi au Cirque de Gavarnie, de Toulouse au viaduc de Millau, de Figeac à Lourdes, ces sites sont ceux qui attirent le plus de touristes (80 % des 15 millions de touristes annuels). Toute une politique de communication, y compris audiovisuelle avec des spots télé, a été mise en place pour valoriser ce patrimoine régional. 

L'Armagnac, le safran, le foie gras, d'innombrables fromages, le porc noir de Bigorre, etc... Avec aussi de nombreux chefs pour mettre en valeur les produits locaux. La gastronomie de Midi-Pyrénées devrait donc devenir un "grand site" à elle toute seule

L'économie touristique représente dans la région 53.500 emplois et 6 milliards d'euros pas an. En mariant les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ce sont plus de 30 millions de touristes qui fréquenteront la grande région chaque année, selon Martin Maly qui a indiqué, citant l'INSEE, qu'elle sera "la 3ème ou la 4ème Région la plus attractive de France en matière de tourisme selon l’INSEE". 

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus