Sud-Est : l'eau du robinet plébiscitée par 3 habitants sur 4

illustration / © France 3 LR
illustration / © France 3 LR

75% des habitants de la région boivent de l'eau du robinet tous les jours...mais la trouvent trop chère. C'est la conclusion du sondage commandé par le Centre d'information de l'eau sur le quart sud-est de la France. En Languedoc-Roussillon, l'eau courante est jugée bonne au goût et pour la santé.

Par Sylvie Bonnet

86% des habitants du Sud-Est pensent qu'il peuvent faire confiance à l'eau du robinet et 77% trouvent qu'elle a bon goût. Des chiffres bien meilleurs que la moyenne nationale, si l'on en croit le sondage réalisé par TNS Sofres pour le centre d'information sur l'eau.

Pas étonnant, avec cette popularité, qu'en Languedoc Roussillon 3 habitants sur 4 boivent de l'eau du robinet tous les jours, contre seulement 2 habitants sur 3 pour l'ensemble de la France. 

Idées reçues sur le traitement des eaux

Tout d'abord, un bon point. La majorité des habitants de la région (51%) savent que les eaux usées sont nettoyées avant d'être rejetées dans le milieu naturel, contre 46% au niveau national. En revanche, les Languedociens sont un peu trop confiants en ce qui concerne les eaux de pluie. Pour 63% des consommateurs du sud-est, l'utilisation domestique de cette eau ne présente aucun danger, ce qui est faux, explique le centre d'information sur l'eau. L'eau de pluie n'offre en effet aucune garantie sanitaire.

Un service local coté mais une eau jugée trop chère

86% des consommateurs du sud-est se déclarent satisfaits du service de l'eau dans leur commune. C'est un peu mieux que la moyenne nationale (85%) . D'un autre côté, les habitants de la région sont largement plus mécontents que la moyenne des Français sur le prix de l'eau du robinet : 75% la trouvent chère, contre seulement 68% au niveau national. 

Une meilleure conscience de la rareté de la ressource

Enfin, si les amateurs d'eau du robinet se disent très majoritairement ( à 90%) attentifs à leur consommation, dans la région comme sur l'ensemble du territoire français, les sudistes sont légèrement moins insouciants que les autres sur l'état des ressources: 50% de la population régionale pense qu'elle ne manquera pas d'eau dans l'avenir, contre 51% pour l'ensemble de la France.






Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus