3 morts en 3 jours entre le Gard et l'Hérault : l'A9 piège mortel des piétons imprudents

C'est une évidence qu'il faut apparemment rappeler. L'A9, comme toutes les autoroutes, est interdite aux piétons. 3 personnes ont perdu la vie depuis samedi dernier entre l'Hérault et le Gard. 3 piétons ou automobilistes sortis de leur voiture et percutés par des véhicules roulant à grande vitesse.
L'A9 du côté de Nîmes - illustration.
L'A9 du côté de Nîmes - illustration. © Stéphane Barbier/MaxPPP
Le dernier accident a eu lieu hier soir (lundi) dans le Gard. Entre Tavel et Roquemaure, un piéton a été percuté par une voiture circulant sur l'autoroute A9 dans le sens sud-nord. L'homme est mort et les gendarmes d'Orange chargés de l'enquête devront déterminer pourquoi ce piéton se trouvait en pleine nuit (vers 23h) sur la bande autoroutière de l'A9.

La veille, dimanche 9 août, c'est un piéton qui traversait les voies de l'A9 à Montpellier qui a lui aussi été mortellement percuté au niveau de la gare Sud de France. Il était 5 heures du matin.

Enfin la veille encore, samedi matin très tôt, vers 3h du matin, un autre homme, d'une quarantaine d'années, est mort à Lunel alors qu'il tentait de traverser, lui aussi, les voies de l'A9. Il a été happé par un poids-lourd circulant en direction de Nîmes. Le piéton venait de quitter son véhicule en panne sur la bande d'arrêt d'urgence.

Les autoroutes totalement interdites aux piétons

C'est du bon sens, mais il semble nécessaire de rappeler cette règle élémentaire : les autoroutes sont interdites aux piétons. Ce sont des zones hautement dangereuses, vues la densité et la vitesse du trafic automobile. En effet, le risque d’être tué comme piéton sur l'autoroute est cinq à six fois plus important que pour un automobiliste. Plus explicite, cette estimation de la prévention routière : Sur le bord de l'autoroute, la survie d'un piéton est estimée en moyenne à 30 minutes. 
Le panneau d'interdiction aux piétons, valable pour toutes les autoroutes.
Le panneau d'interdiction aux piétons, valable pour toutes les autoroutes. © Radio Vinci Autoroute

Que faire en cas de panne ?

Si votre véhicule se trouve en panne sur le bord de l'autoroute, loin des aires de dégagement de sécurité où l'on peut joindre les secours, c'est la seule exception à la règle : ne restez pas dans votre véhicule s'il est sur la bande d'arrêt d'urgence. D’abord, mettez les warnings et descendez de la voiture du côté droit.
Ensuite, passez rapidement derrière la glissière de sécurité, en vous assurant tout de même auparavant que le terrain est praticable de l'autre côté. En effet, un conducteur de camion vient d'être gravement blessé la nuit dernière du côté de Florensac en enjambant cette barrière en pleine nuit sans voir qu'il était sur un pont et a chuté de 10 mètres.
Une fois cette précaution prise, vous serez protégé par la rambarde de sécurité et vous pourrez, en faisant très attention, aller placer un triangle signalant la panne, 100 mètres avant la voiture. Ensuite, restez derrière la rambarde de sécurité et attendez les secours.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers autoroute sécurité routière société sécurité décès routes économie transports