• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Airbus réussit la traversée de la Manche avec son petit avion électrique l'E-Fan

L'E-Fan d'Airbus Group / © AFP
L'E-Fan d'Airbus Group / © AFP

Le petit avion (600 kilos) a traversé la manche ce vendredi entre Lydd (Angleterre) et Calais. Une première.

Par Fabrice Valery

106 ans après Louis Blériot qui a été le premier à traverser la Manche en avion entre Calais et Douvre, Airbus Group a réussit l'exploit de faire traverser le "Channel" à un avion électrique, le petit E-Fan ce vendredi, en sens inverse entre Lydd (Angleterre) et Calais. Le pilote Didier Esteyne est donc le premier à réussir cette traversée avec un avion totalement électrique.

Une première mais pas un premier vol

C'est la première fois qu'un avion propulsé grâce à deux moteurs alimentés par des batteries électriques réussit cet exploit. L'E-Fan avait déjà effectué des démonstrations en vol, notamment au dernier Salon du Bourget à Paris. Jusqu'à cette traversée, le petit avion comptait environ une centaine d'heures d'essais en vol.

Un bon coup médiatique

Comme à son habitude, Airbus a parfaitement géré la communication autour de cet événement. Le choix du tracé, 106 ans après Blériot, est un bon coup médiatique, qui assure une portée mondiale à l'événement. 

Pas de passager avant... 2019 !

Airbus Group a annoncé que l'E-Fan 2.0 pourrait être produit en série dès 2017. Des améliorations sont attendues, notamment au niveau du poids des batteries et de l'autonomie en vol. Cet appareil petit modèle pourrait être destiné aux écoles de pilotage. Mais pour y mettre des passagers, il faudra sans doute attendre 2019 et une version 4.0 qui pourrait transporter... jusqu'à 4 personnes. 
Pour des avions régionaux, pouvant transporter une centaine de personnes, il faudra encore une dizaine d'années de recherche selon Airbus : et encore ces avions ne seront sans doute pas purement électriques, mais "hybrides" avec de l'électricité et du biocarburant. 

Un prototype encore limité dans ses capacités

Si la traversée de la manche est un exploit, l'E-Fan (qui en est déjà à sa deuxième version) reste encore un prototype limité dans ses performances : 

  • 6,67 mètres de long,
  • 600 kilos,
  • une autonomie d’1,15 heure
  • une vitesse maximum de 200 Km/h
  • deux personnes dont le pilote.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus