Un Ariégeois opposé au compteur Linky poursuivi en justice par Enedis

© MAXPPP
© MAXPPP

Un citoyen Ariégeois est poursuivi pour avoir empêché la mise en place de compteurs Linky. Il a placé une plaque d'acier sur les vieux compteurs et devra répondre devant le tribunal de Foix de destruction de biens. 

Par Juliette Meurin

Un citoyen Ariégeois qui ne voulait pas d'un boitier Linky a posé une plaque d'acier sur un vieux compteur EDF pour empêcher la mise en place du nouveau dispositif. Il est désormais poursuivi pour destruction d'un bien d'un chargé de mission de service public.

Avec ces appareils, la consommation est mesurée et transmise directement jusqu'au fournisseur d'électricité, permettant une facturation plus précise et ne nécessitant plus le passage d'un technicien pour relever le compteur. Des interventions peuvent aussi être réalisées à distance mais de nombreux consommateurs se méfient et parlent d'atteinte à la vie privée ; ils s'inquiètent aussi des risques sanitaires.

De son côté Enedis, filiale d'EDF, veut avoir installé 34 millions de ces nouveaux compteurs d'ici à la fin de 2021. Le consommateur ariégeois récalcitrant était convoqué au tribunal ce mercredi, jour où, hasard de l'actualité, la cour des comptes dévoilait que les compteurs Linky ne répondent pas aux attentes et qu'il s'agit d'un programme coûteux qui bénéficie plus à Enedis qu'aux consommateurs.

Voir le reportage de Laurent Winsback et Pascal Dussol

Un aérigeois opposé au compteur Linky poursuivi en justice par Enedis

 

Sur le même sujet

Handball : semaine capitale pour Montpellier

Les + Lus