Ariège : 150 manifestants devant la préfecture de Foix pour soutenir une famille Rom albanaise menacée d'expulsion

La famille Hazizi, 2 parents et 3 enfants d'origine Rom albanaise installée à Foix depuis près de 2 ans, est sous la menace d'une expulsion ordonnée par le préfet de l'Ariège. A l'appel d'un collectif, 150 personnes ont manifesté ce jeudi après-midi devant la préfecture pour dénoncer cette mesure.

A Foix 150 personnes ont répondu à l'appel d'un collectif pour manifester contre la menace d'expulsion d'une famille Rom albanaise.
A Foix 150 personnes ont répondu à l'appel d'un collectif pour manifester contre la menace d'expulsion d'une famille Rom albanaise. © Geoffrey Berg / FTV
A Foix (09) un collectif d'associations et de syndicats s'oppose à l'expulsion prochaine de la famille Hazizi, d'origine Rom Albanaise.
A son appel, 150 personnes ont participé à une manifestations ce jeudi 6 février devant les grilles de la préfecture de l'Ariège.

Pour les parents, Arta et Sandri Hazizi, et leurs 3 enfants - Klajdi, Zhuljeta et Enea - leur sécurité n'est pas assurée en Albanie : la population d'origine Rom est victime de discrimination et les enfants n'ont pas accès à l'école.
Des syndicats, des partis politiques, le réseau "éducation sans frontières" et d'autres associations ont appelé à cette manifestation de soutien à la famille Hazizi.
Des syndicats, des partis politiques, le réseau "éducation sans frontières" et d'autres associations ont appelé à cette manifestation de soutien à la famille Hazizi. © Geoffrey Berg / FTV

Arrivés à Foix il y a presque 2 ans, ils ont d'abord demandé l'asile en France, ce qui leur a été refusé.

Une famille bien intégrée

Après plusieurs recours qui n'ont pas abouti non plus, ils ont déposé une demande de permis de séjour exceptionnel : elle a été rejetée par la préfecture.
Entretemps, les 3 enfants ont été scolarisés à Foix, et "la famille s'est montrée déterminée à bien s'intégrer", selon le collectif qui leur apporte son soutien.
L'élément déclencheur de cette manifestation, c'est la convocation adressée aux membres de la famille Hazizi par la préfecture pour ce jeudi à 14 H : une convocation en vue de leur signifier leur assignation à résidence, une mesure qui ne peut être considérée que comme préparatoire à leur prochaine expulsion selon le collectif.

Ces personnes sont devenues nos proches, nos amis, nos voisins

expliquent les auteurs de l'appel à la manifestation.
La récente expulsion en direction de l'Albanie de 8 familles - dont 13 enfants - opération coordonnée par plusieurs préfectures d'Occitanie, a motivé la mobilisation de ce collectif.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation immigration société réfugiés migrants