Ariège : ils descendent la rivière de ville en ville pour sensibiliser sur la pollution de l'eau

De Saint-Girons à Toulouse des membres du collectif "Stop Mine Salau" descendent la rivière Salat puis la Garonne. / © MAXPPP
De Saint-Girons à Toulouse des membres du collectif "Stop Mine Salau" descendent la rivière Salat puis la Garonne. / © MAXPPP

Les opposants à la mine de Salau n'ont pas dit leur dernier mot. Pour sensibiliser la population aux risques de pollution liés l'activité minière, ils ont décidé de descendre en canoë le Salat puis la Garonne à la rencontre des habitants.  

Par Cécile Frechinos

De Saint-Girons à Toulouse, du Salat à la Garonne. C'est le périple que vont effectuer en canoë des membres du collectif Stop Mine Salau. A bord de leur embarcation : un petit bidon de terre recueillie sur l'ancien site de la mine de Salau, fermée il y a 30 ans. Son analyse a révélé la présence de nombreux polluants : arsenic, bismuth, cadmium..

Pour alerter la population sur les risques liés au projet de réouverture de la mine à tungstène, Stop Mine Salau a donc décidé de transporter symboliquement cette terre polluée durant 10 jours. Saint-Girons, Salis-du-Salat, Cazères, Carbonne, Muret et Toulouse : voilà toutes les étapes prévues pour ce voyage en canoë. 

A chaque escale, des stands d'informations sont installés, souvent tenus par des associations de protection de l'environnement. L'objectif : sensibiliser la population sur les risques de pollution de l'eau. 

Dimanche, les membres du collectif arriveront sur les quais de la Daurade à Toulouse, où ils entameront une marche citoyenne jusqu'au Capitole. 
 





Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne