Ariège : le Département va prendre en charge le coût des tests de dépistage Covid-19 pour ses agents

Publié le
Écrit par Marie Martin
Illustration - Laboratoire CBM Muret
Illustration - Laboratoire CBM Muret © J-P Duntz

Les élus ariégeois ont pris la décision de supporter le coût des tests de dépistage des agents de la collectivité contraints de présenter un pass sanitaire dans le cadre de leur activité professionnelle. Ceci fait suite à l’arrêt de la prise en charge systématique de ces tests.

La décision a été prise à l'unanimité et actée en commission permanente par les élus du conseil départemental de l'Ariège, lundi 18 octobre. 

Suite à la décision du gouvernement de ne plus prendre en charge systématiquement le coût des tests de dépistage Covid, les tests RT-PCD et antigéniques sont donc devenus payants pour toutes les personnes majeures, non vaccinées et sans ordonnance, depuis le 15 octobre. La collectivité ariégeoise, elle, a décidé de prendre le relais, pour ses agents contraints de présenter un pass sanitaire dans le cadre de leur activité professionnelle.

"Cette décision découle de la seule volonté d’assurer la continuité du service public", a affirmé Christine Téqui, la présidente du Conseil départemental de l'Ariège, qui a fait cette proposition.

Pour certains agents, le pass sanitaire est incontournable pour accéder aux services sociaux et médico-sociaux, ou encore pour travailler dans des établissements culturels. C’est donc un choix de bon sens, mais aussi de respect pour nos actions auprès des Ariégeoises et des Ariégeois.

Christine Tequi, présidente du Conseil départemental de l'Ariège

Le Département indique en outre que pour faciliter les démarches de ces agents, la collectivité va passer un contrat avec cinq pharmacies de Foix, Pamiers, Saint-Girons, Lavelanet et Tarascon.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.