En Ariège, les riverains de la nationale 20 veulent des murs anti-bruit

Le jardin de ce riverain est situé à 30 mètres de la route nationale 20. / © France Télévisions
Le jardin de ce riverain est situé à 30 mètres de la route nationale 20. / © France Télévisions

Avec ses 20 000 véhicules qui l'empruntent chaque jour, la RN 20 en Ariège est un axe très fréquenté. Les habitants de Saint-Jean-de-Verge près de Foix n'en peuvent plus des bruits de circulation. Ils réclament des murs anti-bruit. Mais qui va payer ? 

Par J.V

A Saint-Jean-de-Verge près de Foix, ça fait bien longtemps que les habitants n'entendent plus le chant des oiseaux. Au lieu des sons de la nature, c'est le bruit incessant des véhicules qu'ils subissent à longueur de journée.

Les habitations les plus proches sont situées à 30 mètres de la route nationale 20. Il est impossible de profiter de son jardin, car chaque jour, se sont 20 000 véhicules qui empruntent la voie rapide. 

Dans cette commune proche de Foix, les 3/4 des habitants sont concernés par ces nuisances sonores. Les riverains en ont ras le bol. Ils réclament des murs anti-bruit. 

Mais le coût de cette installation est estimé entre 1 et 2 millions d'euros. L'Etat ne veut pas payer une somme aussi exorbitante. 

Voyez le reportage de France 3 Occitanie :
En Ariège, les riverains de la RN20 veulent des murs anti-bruit


 

Sur le même sujet

Les + Lus