• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'Ariège, terre d'opposition au compteur Linky

Le nouveau compteur Linky (en jaune) à coté de son prédécéseur.
Le nouveau compteur Linky (en jaune) à coté de son prédécéseur.

Outre les particuliers qui s'opposent à l'installation des compteurs électriques communicants Linky, de plus en plus de mairies, comme celle de Loubaut, prennent des arrêtés anti-Linky à l'heure où la Cour des comptes épingle la société Enedis, chargée de les installer.

Par VA.

Dans son rapport annuel publié mercredi 7 février, la Cour des comptes épingle la société Enedis, chargée d'installer le compteur intelligent Linky dans tous les foyers français.

Pour la juridiction financière, ils sont "trop coûteux" et servent principalement à "rémunérer" Enedis, la filiale d’EDF, au détriment du service rendu aux consommateurs.

Hasard du calendrier, le jour de la publication du rapport, un citoyen ariégeois était poursuivi devant le tribunal correctionnel de Foix pour avoir empêché la mise en place de compteurs Linky. 

C'est que depuis la mise en service des premiers compteurs Linky, les controverses se sont multipliées. Au point que de plus en plus de maires, notamment en Ariège, ont pris des arrêtés anti Linky, comme Ramon Bordallo, le premier magistrat de Loubaut dès le mois de mars 2017.

En vidéo, le reportage de Luc Truffert et de Jean-Luc Pigneux :






Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus