Disparus de Mirepoix : 6 ans après le double assassinat d'un père et de sa fille, le procès s'ouvre ce vendredi

Le procès des disparus de Mirepoix s'ouvre ce vendredi 17 novembre devant la cour d'assises de Foix en Ariège. Marie-José Montesinos et Jean-Paul Vidal comparaîtront pour "assassinat et meurtre par concomitance" après la mort d'un père et sa fille en novembre 2017.

Le procès des disparus de Mirepoix s'ouvre ce vendredi 17 novembre de la cour d'assises de Foix. Ceux que l'on a nommés "les amants diaboliques" comparaissent pour l'assassinat d'un père et de sa fille en novembre 2017.

Double assassinat

C'est le procès le plus attendu de l'année en Ariège. Il faut dire que l'affaire est particulièrement sordide. Marie-José Montesinos et Jean-Marc Vidal, sont accusés d'avoir tendu un piège mortel à Christophe Orsaz, ancien conjoint de l'infirmière.

L'homme de 46 ans a été battu à mort et abandonné dans une fosse septique sur la commune de Bélesta. Sa fille Célia, âgée d'à peine 18 ans, a assisté au meurtre de son père avant d'être exécutée d'un coup de fusil dans la forêt de Picaussel dans l'Aude.

6 mois d'enquête

Les faits remontent au 17 novembre 2017. Originaires d'Isère, les deux victimes habitaient depuis quelques années la commune de Mirepoix. Leur disparition est très vite signalée. Mais ils restent introuvables.

Il aura fallu 6 mois d'enquête pour faire la lumière sur leur disparition. Les corps du père et de sa fille sont retrouvés en juin 2018. Les deux accusés Marie-José Montesinos et Jean-Marc Vidal avouent les crimes pendant leur garde à vue.

L'accusée déjà condamnée

Six ans presque jour pour jour après les faits, les "amants diaboliques" Marie-José Montesinos et Jean-Marc Vidal, vont devoir s'expliquer sur ce guet-apens sanglant. Un soulagement pour la famille des victimes.

"Les membres de la famille Orsaz sont impatients que le procès ait lieu, explique Arnaud Levy-Soussan, avocat de 12 des parties civiles. C'est la première fois dans cette affaire qu'ils seront confrontés aux accusés."

Une parole des deux accusées très attendue par les parties civiles."Eux seuls seront capable d'expliquer les raisons pour lesquelles ces choses se sont passées, et dans quelles conditions", résume l'avocat.

Marie-José Montesinos conteste aujourd'hui les faits qui lui sont reprochés. "On fera en sorte que la qualification pour laquelle elle est renvoyée, c'est à dire "assassinat et homicide involontaire agravé" soit retenue", appuie Arnaud Levy-Soussan.

Le procès va se poursuivre jusqu'au 24 novembre. Les deux accusés encourent la réclusion à perpétuité. Le 30 mai 2023, Marie-José Montesinos a été condamnée par le tribunal correctionnel de Foix, à six mois de prison avec sursis pour harcèlement à l’encontre de Christophe Orsaz.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité