• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'incendie qui a ravagé un foyer d'étudiants à Foix pourrait être d'origine criminelle

Le foyer d'étudiants de Foix après l'incendie / © Pascal Dussol/France 3 Occitanie
Le foyer d'étudiants de Foix après l'incendie / © Pascal Dussol/France 3 Occitanie

Le parquet de Foix a ouvert une enquête après l'incendie qui a détruit un foyer d'étudiants accueillant parfois des migrants dans la nuit de samedi à dimanche. 2 blessés sont à déplorer. La police scientifique tente de déterminer l'origine du sinistre.

Par VA.

La police scientifique poursuivait ce lundi ses prélèvements dans le foyer pour étudiants de Foix (Ariège) accueillant occasionnellement des migrants et ravagé par un incendie, qui a fait deux blessés, dans la nuit de samedi à dimanche.

L'enquête a été confiée à la police de Foix. Aucune hypothèse n'est écartée. L'hypothèse d'un court-circuit est envisagée mais la police n'exclut pas que l'origine du sinistre soit d'origine criminelle, notamment en raison du départ du feu, à proximité, selon les premières constatations et les premiers témoignages, de l'entrée du bâtiment. 

L'incendie s'est déclaré aux alentours de 4 heures du matin dimanche au foyer Léo Lagrange où résidaient 11 personnes, dont un jeune réfugié.

Malgré l'intervention d'une quarantaine de pompiers, deux résidents ont été blessés, notamment un jeune homme souffrant d'une fracture au poignet après avoir sauté de sa chambre du deuxième étage encerclée par les flammes. Une jeune femme a également été brûlée au pied en traversant les flammes pour s'enfuir.

Les sinistrés ont pour l'heure été relogés dans un hôtel de Foix.
 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus