Insolite : un sanglier blanc filmé par un Ariégeois à 500 mètres de sa maison

Un Ariégeois a pu filmer une rencontre rare et insolite : un sanglier blanc qu'il a croisé à 500 mètres de sa maison, dans la forêt du Parc Naturel Régional à Brassac près de Foix. Il a publié sa vidéo sur les réseaux sociaux.

Un Ariégeois a réussi à filmer sa rencontre - rare et insolite - avec un sanglier blanc à seulement 500 mètres de sa maison.
Un Ariégeois a réussi à filmer sa rencontre - rare et insolite - avec un sanglier blanc à seulement 500 mètres de sa maison. © capture d'écran Facebook / Kamel Secraoui
Un sanglier blanc : c'est la rencontre rare et insolite faite par un Ariégeois la semaine dernière.
Cela s'est passé dans la forêt du Parc naturel régional des Pyrénées ariègeoises, à 500 mètres de sa maison, à Brassac non loin de Foix.
Sitôt qu'il l'a aperçu il a sorti son smartphone pour immortaliser cette séquence en vidéo, avant de la publier sur un réseau social, et elle est en train de devenir virale.

Au début j'ai cru que c'était un mouton, à cause de sa couleur blanche, mais les moutons ne vont jamais seuls. Ma chance c'est d'avoir pu le voir avant d'être vu

raconte Kamel Secraoui, l'auteur de cette publication.
 
La première explication c'est que dans cet espace protégé qu'est le Parc naturel, beaucoup d'animaux - surtout des cerfs et des biches - ont pris l'habitude de se rapprocher des maisons, conscients que les chasseurs ne tirent pas à proximité des habitations.

Sur la vidéo on voit bien qu'au moment où il m'aperçoit il a un temps d'arrêt : l'espace d'une seconde j'ai eu peur, mais ensuite il s'est éloigné

poursuit Kamel Secraoui.

Plus loin sur la séquence on constate qu'à un moment le sanglier s'arrête et jette à nouveau un regard en direction du promeneur avant de repartir pour de bon.

Je ne sais pas ce qu'il a voulu dire par ce regard : fais gaffe la prochaine fois ? ou tout simplement au revoir et merci ?

s'interroge l'Ariégeois.

Par acquit de conscience, avant de rendre publique cette rencontre insolite, il a tenu à vérifier l'existence de cet animal.
En effet, contrairement aux croyances les plus répandues, ce n'est ni un "cochonglier" - croisement entre un porc et un sanglier - ni un animal albinos - d'ailleurs il n'avait pas les yeux rouges : en fait il existe bien des sangliers qui naissent naturellement blancs, voire tachetés, mais ils sont infiniment plus rares que les habituels sangliers gris.
En cette période de confinement, beaucoup d'animaux sauvages ont repris possession d'espaces où on ne les voyait pas d'ordinaire : il nous reste dix jours pour avoir une chance de faire une rencontre hautement inhabituelle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature insolite