Le maire de Foix démissionne, "c'est la même équipe qui continue, il y a juste le pilote qui change"

Le maire de Foix (Ariège), Norbert Meler, a annoncé sa démission lors du conseil municipal de ce mardi 12 septembre. L'élu socialiste, en poste depuis 2014, va laisser sa place à mi-mandat. Cette annonce soudaine a surpris de nombreux habitants de sa commune.

Depuis quasiment 10 ans, Norbert Meler était le maire de la commune de Foix (Ariège). Lors d'un conseil municipal qui s'est tenu ce mardi 12 septembre, l'édile socialiste a annoncé sa démission à mi-mandat. Ce n'est pas une décision soudaine, il avait déjà évoqué par le passé la volonté de laisser sa place au cours de son mandat. 

Sur ses quelques jours encore en tant que maire, Norbert Meler continue à travailler sur les affaires courantes de ses concitoyens, il devrait passer la main d'ici peu à sa première adjointe. 

"Un passage de témoin avec mon équipe"

Il ne démissionne pas pour des raisons de santé, sa décision est mûrement réfléchie. Norbert Meler précise au micro de nos équipes de France 3 Occitanie : " Je suis dans une logique de passage de témoin entre générations. Quand on s'occupe d'une ville, on s'occupe du bien-être des habitants. Et en parallèle, il me semblait normal et utile de ne pas attendre le dernier moment pour préparer sa relève". 

Pour se faire, il explique avoir essayé de donner des responsabilités rapidement à son équipe afin " qu'ils prennent de l'expérience" tout en ayant "les codes et exigences de ce qu'implique la vie publique".

"C'est la même équipe avec le même projet, il y a juste le pilote qui change"

Norbert Meler

Maire de la commune de Foix

Surprise pour les habitants de la commune

L'annonce de son départ, à la moitié de son mandat a surpris de nombreux habitants de Foix. Un habitant se questionne : "je suis étonné qu'il ne puisse pas arriver au bout de son mandat, ça n'avait pas l'air d'être le genre de monsieur qui s'efface comme ça, il a peut-être ses raisons." 

Un autre ajoute : " C’est dommage, on va être un peu perdu, mais bon, je compte sur les jeunes qui vont prendre la succession petit à petit." Du côté de l'opposition, cette démission est perçue comme une bonne nouvelle, car cela pourrait changer la répartition des responsabilités dans le conseil municipal. 

 "On a l’impression de ne pas être au sein des projets alors qu'on est de bonne volonté, on a des compétences notamment pour les commissions qui concernent la finance et l'urbanisme et pourquoi pas l'éducation. On aimerait s'impliquer beaucoup plus", atteste Anne-Sophie Tribout, conseillère municipale d'opposition pour Renaissance. 

La 1ère adjointe assurera l’intérim, en attendant l’élection du nouveau maire qui se déroulera lors d’un conseil muncipal exceptionnel qui devrait avoir lieu début octobre.

Avec Geoffrey Berg

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité