Thermalisme. Après 30 ans de gestion privée, les thermes d'Ax-les-Thermes rachetés par les pouvoirs publics

Après 30 années de gestion privée, les thermes d'Ax-les-Thermes en Ariège sont désormais aux mains des élus locaux. L'activité du thermalisme génère aujourd'hui un chiffre d'affaires de plus de 6 millions d’euros. La centaine d'emplois devrait être maintenue.

En Ariège, la mairie d'Ax-les-Thermes vient d'acquérir les thermes du Teich. Un rachat qui met fin à trente ans de gestion privée. Pour les élus, c'est une façon de remettre le thermalisme au centre de l'économie du territoire et de pouvoir librement mettre en œuvre des projets de développement touristique.

Des eaux aux nombreuses qualités

Les propriétés des eaux d’Ax-les-Thermes, ont des vertus thérapeutiques reconnues pour les affections rhumatologiques et ORL.

  • Une grande thermalité (72° à 77°)
  • Une forte minéralité
  • Une production de vapeurs soufrées

Les vertus curatives de son eau attirent chaque année autour de 6 000 curistes.

Actuellement fermés pour des opérations de maintenance technique, les thermes ouvriront pour la saison en mars 2024.

Des thermes désormais gérés par les élus locaux

Administrés depuis trente ans par un groupe privé, les thermes d’Ax-les-Thermes retournent dans le giron public. Les collectivités locales viennent officiellement d’en faire l’acquisition.

C'est la Semttax, Société d'Economie Mixte Thermale et Touristique d'Ax-les-Thermes, composé essentiellement d’élus de la vallée et de la ville, qui gérera l’activité thermale. 

Pour acquérir les thermes et la résidence thermale adjacente, la Semttax a été recapitalisée à hauteur de 3,6 millions euros, dont 500 000 euros financés par ses fonds propres. 

Maintenir les emplois

L'objectif est de maintenir les emplois sur les différents sites :

Le coeur du problème, c'était de maintenir les emplois déjà en place. Sur une année normale, comme en 2019, cela représente 96 temps-plein.

Alain Pibouleau

Président Société d'économie mixte thermale et touristique d'Ax-les-Thermes

 

Un pilier de l'économie ariégeoise

Le thermalisme génère un chiffre d’affaires de plus de 6 millions d’euros, aujourd'hui, et fait travailler le commerce de proximité. Avec le centre thermoludique dont elle avait déjà la gestion, les pouvoirs publics reprennent donc la main sur l’ensemble de l’offre thermale de la ville, et surtout, retrouve la maîtrise de l’eau.

 

Parmi les axes de développement, la priorité sera bien de retrouver, voire de dépasser, la moyenne de 6 000 curistes par an, qui était la norme lors de la période pré-Covid.

durée de la vidéo : 00h01mn39s
Le reportage de Goeffrey Berg et Pascal Dussol ©France Télévisions