Trafic de cigarettes et de marchandises interdites : des drones déployés pour lutter contre la contrebande à la frontière avec l'Andorre

Le préfet de l'Ariège, Simon Berthoux, vient d'autoriser par arrêté daté du 7 mai 2024, la captation, l’enregistrement et la transmission d’images au moyen de caméras installées sur des drones pendant un mois. Objectif : permettre des opérations de surveillance et de prévention concernant la contrebande de tabac entre l'Andorre et la France.

La contrebande de tabac et autres produits prohibés reste forte entre l'Andorre et la France. À la demande du directeur régional des douanes de Toulouse, le préfet de l'Ariège, Simon Berthoux, vient d'autoriser, par arrêté daté du 7 mai 2024, "la captation, l’enregistrement et la transmission d’images au moyen de caméras installées sur des aéronefs". Trois drones à voilure tournante équipés chacun d'une caméra pourront être utilisés "aux fins d’assurer la prévention des mouvements transfrontaliers de marchandises prohibées et de tabac, et de surveiller les frontières en vue de lutter contre leur franchissement irrégulier".

Une surveillance pendant un mois dans un périmètre défini

Leur utilisation par les douanes de Toulouse est autorisée dans un périmètre bien défini de la RN20 et du territoire des communes de l’Hospitalet-près-l’Andorre, Mérens-les-Vals, Luzenac, Unac, Perles-et-Castelet, Tignac, Vaychis, Caussou et Savignac-les-Ormeaux.

"L’usage de drones à voilure tournante équipés de caméras est absolument nécessaire et adapté au regard de la surface à couvrir et de la topographie en milieu montagneux", justifie la préfecture dans son texte, qui précise "qu’il n’existe pas de dispositif moins intrusif pour parvenir aux même fins".


Hier, lundi 13 mai, le tribunal correctionnel de Perpignan dans les Pyrénées- orientales, a condamné deux personnes de nationalité arménienne dont le fourgon fouillé par les douaniers au Perthus le 9 mai dernier transportait une tonne de tabac prête à être conditionnée en cigarettes, des filtres, de la colle et des rouleaux de film plastique.

Lire aussi : Une tonne de tabac en vrac saisie par les douanes, deux Arméniens condamnés à 6 mois de prison

Ils ont écopé de 6 mois d'emprisonnement et d'une amende douanière de 260.250 euros.