Une nouvelle technologie permet à la SNCF de faire des économies d'énergie sur ses lignes en Ariège

Publié le
Écrit par Cécile Frechinos .

La SNCF aussi cherche à faire des économies d'énergie. En Ariège, elle teste une innovation technologique. Le start & stop permet de couper l'alimentation des lignes lorsqu'aucun train ne circule. Explications.

Particuliers et entreprises. Collectivités et services publics. Tout le monde traque le moindre gaspillage d'énergie. Sur la ligne Ariège (entre Toulouse et Latour-de-Carol)  la SNCF met à l'essai un système innovant qui permet de déconnecter les petites stations en période sans trafic.

Une méthode similaire à celle des moteurs de nos voitures

En clair, il s'agit de couper l'alimentation de la ligne lorsque celle-ci ne fait circuler aucun train. Une situation fréquente dans les départements ruraux comme celui de l'Ariège.

Cette méthode "start & stop" est similaire à celle utilisée sur nos voitures. Lorsque nous sommes à l'arrêt le moteur se coupe, lorsque nous circulons celui-ci s'allume. 

"Cette innovation technologique testée en Ariège n'est utilisable que sur les lignes à faible densité de trafic. Eteindre l'alimentation d'une station, ça n'est pas aussi simple qu'appuyer sur un interrupteur " prévient SNCF Réseau.

40 à 50 Mégawattheures économisés 

Mais dans un contexte de crise énergétique et de dérèglement climatique toutes les économies d'énergie sont bonnes à prendre. 

Pour la seule station de Saverdun,  40 à 50 mégawattheures par an vont ainsi être économisés ce qui est l'équivalent de la consommation annuelle énergétique de 10 foyers français.   

"Autre intérêt de ce système : atténuer les nuisance sonores générées par nos sous-stations" précise SNCF Réseau.

 

Ce procédé va être expérimenté durant 6 mois. S'il est concluant, il sera déployé sur un maximum de lignes à faible densité de trafic à l'horizon 2023.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité