• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La Ligue de Football Professionnel ouvre (un peu) la porte de la Ligue 2 à Luzenac

Frédéric Thiriez, le patron de la LFP / © AFP
Frédéric Thiriez, le patron de la LFP / © AFP

Le conseil d'administration de la Ligue de Football Professionnel a accepté la conciliation pour le retour du club de Luzenac en Ligue 2. Les modalités devraient être discutées ce mercredi... avant de devoir rattraper les 4 matchs en retard. 

Par Fabrice Valery

Après des mois de tergiversations, de bras de fer juridique et de tensions, le conseil d'administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP), réuni en urgence téléphoniquement ce lundi à 17 heures, a décidé d'accepter la conciliation pour le retour du Luzenac Ariège Pyrénées (LAP) dans le championnat de Ligue 2.
Les modalités de l'accession de Luzenac dans le championnat de Ligue 2 dont 4 journées se sont déjà déroulées, seraient discutées lors d'une réunion ce mercredi 27 août. : "Nous avons décidé de suivre le conseil du CNOSF de laisser du temps à Luzenac d'apporter des éléments. Quels éléments ? A eux de voir ce qu'ils veulent nous apporter. C'est le CA de mercredi soir qui statuera sur le fond", a dit Jean-Pierre Louvel, président du syndicat des clubs pro (UCPF) et vice-président de la LFP.

Sous la menace de la justice

Cette décision est intervenue alors que le club avait introduit un nouveau recours devant le tribunal administratif de Toulouse, qui devait statuer ce mardi. L'audience était à l'origine prévue vendredi dernier, mais le LFP avait obtenu un délai, en acceptant de réunir de nouveau son conseil d'administration. Luzenac aurait pu obtenir de la justice la suspension du championnat de Ligue 2, une première. D'après nos informations, l'audience au Tribunal pourrait se tenir ce mardi mais un nouveau délai serait accordé pour attendre la réunion de conciliation de mercredi et le conseil d'administration de la LFP le même jour.

Le pot-de-fer contre le pot-de-terre

La désormais possible réintégration de Luzenac en Ligue 2 peut apparaître comme une victoire pour le sport amateur. Issus de National, les joueurs de Luzenac ont gagné leur billet pour la Ligue 2 sur le terrain. Mais des problèmes de budget, puis l'absence de stade homologué, ont poussé à plusieurs reprises la LFP à barrer la route au club ariégeois. Très vite, ces tensions ont tourné au "pot de fer contre le pot de terre", "le petit contre les gros". Luzenac a alors bénéficié d'un large soutien populaire (mais aussi politique avec l'action notamment du président du Sénat, l'Ariégeois Jean-Pierre Bel). 

LIRE ICI NOTRE DOSSIER SUR LA MONTEE DE LUZENAC EN LIGUE 2

Les épisodes se succédant semaine après semaine, le feuilleton Luzenac est devenu un sujet de prédilection des médias nationaux pendant l'été. Le dernier épisode concernait la sécurité autour du Stade Ernest-Wallon où Luzenac doit disputer ses matchs "à domicile". Après la validation des comptes du club, la LFP avait ensuite décidé d'interdire la montée au club, cette fois parce que le stade ne répond pas aux normes en matière de vidéosurveillance. Jérôme Ducros, le président du LAP, a alors produit des documents indiquant que les travaux, d'un coût de 450.000 euros, seraient entrepris dès que la montée en Ligue 2 serait validée. En attendant la fin des travaux, il a obtenu de la mairie de Toulouse le prêt du Stadium pendant 2 ou 3 rencontres.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus