• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Manifestations de protestation sur les grands barrages du Sud Ouest

85% des centrales hydroélectriques appartiennent à EDF / © Maxppp
85% des centrales hydroélectriques appartiennent à EDF / © Maxppp

Dans la nuit de mardi à mercredi, des agents d'EDF des grands barrages du sud-ouest ont mis en place des piquets de grève sur les barrages eux-mêmes pour protester contre la volonté de Bruxelles d'accélérer la libéralisation de ces barrages à vocation électrique.

Par Michel Pech

Les agents d'EDF ont mis en place cette nuit des piquets de grèves sur de nombreux ouvrages hydroélectriques dont 13 dans le grand sud ouest.
Le mot d'ordre est national et intersyndical.
Dans toutes ces centrales hydroélectriques, la production a été suspendue. Rien que sur l'Hospitalet, ce sont 250 mégawats qui ont été retirés du réseau. 

Aujourd'hui, 85 % des installations appartiennent à EDF.
La libéralisation prônée par Bruxelles entraînerait la vente au privé d'installations dans lesquelles EDF a investi des sommes colossales depuis de nombreuses années.
Les agents craignent que EDF, producteur historique, ne soit exclu lors du renouvellement des concessions.

Vidéo : le reportage de  Laurent Winsback et Pascal Dussol à l'Hospitalet, en Ariège
Manifestation barrage
Des agents EDF protestent contre la demande de Bruxelles sur la libéralisation des structures d'énergie

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus