La SNCF met fin à la vente de bouteilles en plastique dans ses TGV pour des motifs écologiques. Elles sont remplacées, depuis ce vendredi 15 octobre 2021, par des emballages en carton et des canettes produites par une société ariégeoise.

Fini les bouteilles en plastique, place à des contenants recyclables pour boire de l’eau. La SNCF a annoncé ce jeudi 14 octobre qu'elle ne vendrait plus de bouteilles en plastique dans ses TGV ainsi que dans les trains Intercités, au profit d’emballages plus respectueux de l’environnement.

« C'était un vrai paradoxe qu'on mette des millions (d'euros) pour avoir des TGV recyclables à 97% et qu'on y vende des bouteilles en plastique », a expliqué Alain Krakovitch, directeur de Voyages SCNF.

Une aubaine pour la société ariégeoise Eau Neuve, choisie pour récupérer le marché. Depuis le 6 avril 2021, elle commercialise son eau minérale sous la marque Ô9 (à prononcer « Eau Neuve »), dans une brique en carton entièrement recyclable.

Les bouteilles en plastique à bord des trains vont être remplacées par des emballages en carton pour l'eau plate et des canettes en aluminium pour l'eau gazeuse, le tout puisé à 1.332 mètres d’altitude dans la chaîne des Pyrénées à Mérens-les-Vals en Haute-Ariège.

Le pari d’être les premiers en France à produire une eau durable, à « impact positif » devrait être payant pour les deux co-fondateurs, Damien Chalret du Rieu et Sébastien Crussol. La SNCF vend 2 millions de bouteilles en plastique par an dans les bars de ses trains, l'eau étant le deuxième produit vendu après le café. Désormais, Eau neuve devient la seule marque d’eau minérale naturelle, plate et gazeuse, distribuée dans les bars TGV inOui de la SNCF. 

Au prix unitaire de 2,70€ la brique d'eau plate, et de 3,20€ la canette d'eau gazeuse, l'ouverture de ce nouveau marché représente un apport financier colossal pour la petite entreprise pyrénéenne. "C’est une très grande fierté pour nos équipes d’honorer ce contrat avec cet acteur historique que représente la SNCF et faire rayonner la région Occitanie, l’Eau neuve et nos valeurs à l'échelle nationale", souligne Sébastien Crussol.

Ce contrat va permettre d'embaucher une quarantaine de salariés d'ici le premier trimestre 2022. Ces recrutements seront faits dans un rayon maximum de 25 kilomètres autour de l'usine. 
 

Lire aussi: Ariège : une eau minérale naturelle dans une brique carton, le pari innovant et audacieux d'une société des Pyrénées

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité