Pyrénées : après la mort d'un randonneur, les secouristes bloqués par la neige

© France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées

Les 9 gendarmes de haute-montagne venus récupérer le corps d'un randonneur en raquette tué dimanche près du refuge du Pinet, étaient bloqués lundi par des conditions météo défavorables. 

Par FV avec AFP

Neuf gendarmes étaient bloqués lundi matin en Ariège par des conditions météo "détestables" dans un refuge en altitude, avec le corps d'un randonneur emporté dimanche par une avalanche, a-t-on appris auprès des secours.

"L'évacuation est impossible à cause du vent, de la neige et d'une visibilité nulle" autour du refuge du Pinet à 2.220 mètres d'altitude, au dessus de la vallée d'Auzat, a précisé un membre du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) d'Ax-Savignac. Les conditions climatiques sont difficiles ce lundi en altitude. 

Les secours ne devraient redescendre le corps de la victime que lorsqu'ils pourront le faire "sans se mettre en danger", a-t-on ajouté.

Le randonneur d'une cinquantaine d'années, qui progressait en raquettes avec une autre personne, avait été emporté par une avalanche dimanche en début d'après-midi. L'autre randonneur, bousculé par l'avalanche, s'en était sorti indemne et avait pu redescendre.

Les secours, partis en hélicoptère dès l'alerte donnée, avaient dû terminer le chemin à pied en raison d'une météo déjà mauvaise, et ils n'avaient retrouvé le corps qu'en fin d'après-midi.

Sur le même sujet

Les + Lus