Arles : la saison taurine s'annonce passionnante

Détail de l'affiche de la feria de Pâques à Arles. Le nom du (ou de la) scénographe chargé(e) de mettre en valeur l'arène pour la corrida goyesque du 8 septembre n'a pas été dévoilé. / © Arènes d'Arles
Détail de l'affiche de la feria de Pâques à Arles. Le nom du (ou de la) scénographe chargé(e) de mettre en valeur l'arène pour la corrida goyesque du 8 septembre n'a pas été dévoilé. / © Arènes d'Arles

Vendredi à Arles, devant une foule d'aficionados, journalistes et taurins en tous genres, le torero et organisateur Juan Bautista a dévoilé les cartels des deux ferias de la ville. El Juli (à la fois torero et ganadero), Sébastien Castella, Manzanares et Juan Bautista sont au programme…

Par Joël Jacobi

Comme il est de tradition, le programme de la saison taurine arlésienne panache habilement les vedettes confirmées avec les toreros prometteurs et la tauromachie nationale est correctement représentée. Outre l'incontournable Juan Bautista (programmé dans les deux ferias), on verra à Arles Andy Younès, Sébastien Castella et Juan Leal (matadores de toros) ainsi que El Adoureño, Adrien Salenc et El Rafi (novilleros).

L'école taurine de la ville fêtant ses 30 ans, c'est une novillada sans picador qui ouvre le cycle le matin du samedi de Pâques.

Les tenants de la théorie du verre à moitié vide déplorent l'absence de 4 des 10 premiers de l'escalafón 2017 : Padilla, Talavante, Cayetano et Ponce. Ceux de celle du verre à moitié plein notent la présence… des 6 autres : Roca Rey, Ginés Marín, El Juli, Perera, El Fandi et Juan Bautista.
Les toristas devront se contenter des Baltasar Ibán le 9 septembre (ils avaient été remarquables l'an dernier dans cette arène). Les Pedraza de Yeltes (élevage que l'on vénère à Dax) n'ont pas été invités : ils avaient plu aux aficionados mais attiré peu de monde sur les gradins.

Quant à Thomas Joubert, chouchou d'une bonne partie de l'afición locale, il ne fera aucun paseo dans sa ville cette saison. Il a décliné, explique le directeur des arènes, l'offre de toréer la corrida d'Alcurrucén le lundi de Pâques.



Feria de Pâques

Samedi 31 mars, 11h
6 novillos du Laget (sans picadores)
Lucas Miñana (école taurine de Béziers)
José Antonio Valencia (école taurine d'Arles)
Adam Samira (école taurine d'Arles)


Samedi 31 mars, 16h30
6 toros de El Freixo (propriété de El Juli)
El Juli
Juan Bautista
Andrés Roca Rey

Dimanche 1 avril, 11h
6 novillos de Los Gallos, Jalabert, Concha y Sierra, Blohorn, Pagès-Mailhan et Callet
Adrien Salenc
El Adoureño
El Rafi (début avec picadores)

Dimanche 1 avril, 16h30
6 toros de Jandilla
Miguel Ángel Perera
Ginés Marín
Andy Younès


Lundi 2 avril, 11h
6 toros de San Pelayo (rejones)
Andy Cartagena
Diego Ventura
Leonardo Hernández

Lundi 2 avril, 16h30
6 toros de Alcurrucén
El Fandi
José Garrido
Luis David Adame



Feria du Riz 

Samedi 8 septembre
6 toros de Victoriano del Río (corrida goyesque)
Juan Bautista
Sebastian Castella
José María Manzanares.


Dimanche 9 septembre
6 toros de Baltasar Ibán
Emilio de Justo
Juan del Álamo
Juan Leal.


Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus