Armées : transformation du 8ème RPIMA de Castres et fermeture du centre des essences de Castelsarrasin

Le 8ème RPIMA à Castres / © MaxPPP
Le 8ème RPIMA à Castres / © MaxPPP

Le ministère de la défense a présenté ce mercredi la liste des restructurations dans l'armée visant à supprimer 7500 postes en 2015. Le 8ème Rpima de Castres (Tarn) sera transformé en "régiment d'infanterie de nouvelle génération" et le centre de ravitaillement des essences de Castelsarrasin ferme.

Par Fabrice Valery

Le 8ème régiment de parachutistes d'infanterie de Marine (RPIMA) de Castres (Tarn) va devenir un "régiment d'infanterie de nouvelle génération" a indiqué ce mercredi le ministère de la défense.

De son côté, le centre interarmes de ravitaillement des essences de Castelsarrasin (Tarn et Garonne) va fermer. Cette fermeture n'est pas une surprise. Le centre emploie une trentaine de personnes : une grosse moitié de militaires et le reste en personnels civils. 

Ces annonces ont été faites lors de la présentation du plan de restructuration des armées qui prévoit la suppression de 7500 emplois en 2015. 

Concernant le 8ème RPIMA on ne connaît pas encore les contours de sa transformation en "régiment d'infanterie de nouvelles génération". Le "8" et ses paras sont fortement implantés dans la ville de Castres. Créé pendant la guerre d'Indochine, il est ensuite rentré en France au début des années 60 d'abord à Nancy puis à Castres. Son histoire récente est fortement liées au OPEX, les opérations extérieures menées ces dernières années par la France, notamment en Afghanistan : en juillet 2008, 10 soldats français dont 8 du 8ème RPIMA de Castres avaient été tués dans l'embuscade d'Uzbin. 

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus