Aude : deux fois moins de patients et des règles sanitaires strictes pour les chirurgiens-dentistes

Après plus de huit semaines d’arrêt total, les chirurgiens-dentistes ont repris du service depuis deux semaines déjà. Mais avec deux fois moins de patients et des règles sanitaires strictes, les cabinets ont dû se réorganiser. Reportage dans l’Aude.

Les dentistes doivent être équipés d'une visière, d'un masque et d'une charlotte - juin 2020
Les dentistes doivent être équipés d'une visière, d'un masque et d'une charlotte - juin 2020 © Maxppp - Vincent Isore
Les chirurgiens-dentistes sont de retours. Si pour certains d'entre vous, le dentiste ne vous avez pas vraiment manqué, d'autres se sont empressés de prendre rendez-vous, c’est le cas d’Aimée qui a souffert de grosses douleurs aux dents pendant le confinement :

Cela fait un moment que j’avais mal aux dents, mais à cause du confinement je ne pouvais pas venir, voilà c’est tout.
 

Un équipement contraignant pour respecter les consignes sanitaires 


Pour Sylvie Verdin aussi, depuis quinze jours, c'est la reprise. Cette dentiste installée à Castelnaudary n'a pas travaillé pendant les deux mois de confinement. Il lui faut maintenant s'habituer aux équipements de protection : masque, visière et charlotte, "c’est très contraignant, c’est très chaud et très douloureux" nous dit Sylvie. 

Une reprise décidément pas tout à fait comme avant. Certains outils sont même interdits.

Les instruments problématiques, ce sont les turbines qui font des goutelettes un peu partout....
-  Sylvie Verdin, dentiste et présidente du conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes


Pas possible de faire un détartrage par exemple, qui projetterait trop de goutellettes dans la pièce. Même si l'aération est maintenant obligatoire pendant un quart d'heure entre chaque patient. Une mesure sanitaire qui protège, mais qui limite aussi les créneaux disponibles dans une journée :

Entre les patients, nous avons des protocoles sanitaires à appliquer. Donc on ne prend plus de rendez-vous urgent entre les patients. Puisque nous n’avons pas le temps.
- Vanessa Expert, secrétaire dentaire


Deux fois moins de patients 


Dans ce cabinet, les créneaux de rendez-vous sur une journée ont été divisés par deux par rapport à février dernier. Le chiffre d'affaire aussi :

Au niveau des cabinets où il y a des gros investissements, ça risque de poser beaucoup de problèmes surtout si il y a pas mal de personnels. Il faut payer les crédits et le personnel aussi.
- Sylvie Verdin, dentiste et présidente du conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes


Les dentistes espèrent reprendre un rythme et des pratiques normales le plus rapidement possible. Pour les patients, les délais de prise de rendez-vous risquent de s'allonger.

Le reportage d'Alexandre Grellier et de Frédéric Guibal.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter