Aude : en terre socialiste 3 PS élus pour 3 sièges

2 députés sortants ont été réélus et une femme arrive dans la circonscription de Narbonne.

Par Fabrice DUBAULT

Les électeurs de l'Aude ont maintenu leur confiance au PS en élisant deux députés sortants, Jean-Claude Perez (Carcassonne) et Jean-Paul Dupré (Limoux-Castelnaudary), ainsi que Marie-Hélène-Fabre (Narbonne), première femme à représenter le département au Palais Bourbon.

Marie-Hélène-Fabre (56,83%) a défait l'UMP Michel Py, maire de la station balnéaire de Leucate. Exemple de la domination du PS dans l'Aude, cette circonscription n'a connu depuis 1958 qu'un député de droite, entre 1993 et 1997.

A Narbonne, où elle est adjointe au maire, Mme Fabre avait fait le plus difficile au 1er tour en devançant le socialiste dissident Didier Codorniou, vice-président du conseil régional et ancien champion de rugby. M. Codorniou était en mesure de se maintenir au second tour mais il s'est désisté en faveur de Mme Fabre.

Le maire de Carcassonne, Jean-Claude Perez, et celui de Limoux, Jean-Paul Dupré, exerceront un 4e mandat dans l'hémicycle.

M. Perez a recueilli 61% des voix face au FN Robert Morio, qui réalise un score très élevé (39%), alors que Jean-Paul Dupré a battu Emmanuel Bresson (UMP) en réunissant les deux tiers des suffrages.

1ère circonscription

I : 92.733

V : 57.296

E : 53.319

Abs : 38,21%

Jean-Claude Perez (PS) 32.510 60,97% ELU

Robert Morio (FN) 20.809 39,03%

2e circonscription

I : 83.694

V : 49.045

E : 46.216

Abs : 41,40%

Marie-Hélène Fabre (PS) 26.263 56,83% ELUE

Michel Py (UMP) 19.953 43,17%

3e circonscription

I : 87.626

V : 54.366

E : 51.661

Abs : 37,96%

Jean-Paul Dupré (PS) 32.519 62,95% ELU

Emmanuel Bresson (UMP) 19.142 37,05%

Marie-Hélène FABRE élue sur la 2e circonscription

La socialiste Marie-Hélène Fabre, 60 ans, est la première femme députée de l'Aude, dans la circonscription de Narbonne, qui fut celle de Léon Blum.

"C'est un signal fort que donne le département en matière de parité", dit-elle en référence à la dissidence dans la 2e cironscription de l'Aude de Didier Codorniou, ancien rubgyman et vice-président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, qui n'avait pas accepté la décision de Solférino d'investir Mme Fabre.

Elue au second tour avec près de 57% des voix contre l'UMP Michel Py, elle a bénéficié du report de voix du dissident socialiste, qui s'était désisté malgré un score lui permettant de se maintenir au second tour.

Députée suppléante de Jacques Bascou, maire PS de Narbonne, qui ne se représentait pas, Mme Fabre est aussi assistante parlementaire du sénateur socialiste Roland Courteau depuis 22 ans.

Originaire de Libourne (Gironde), elle veut accorder à l'Assemblée nationale une attention particulière à la condition des femmes et des jeunes.

Les résultats sur la carte de l'Aude

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus