Aude : les premières vendanges de France commencent à Fitou face à la Méditerranée

Avec quelques jours de retard par rapport aux années précédentes, le coup d'envoi des vendanges 2021 vient d'être donné à Fitou, dans l'Aude. Chaque année, c'est dans cette commune du littoral des Corbières de la Salanque que les premières récoltes du pays ont lieu.

Les premières vendanges de France ont commencé dans le vignoble de Fitou aux confins de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, ce jeudi 5 août. Une avance habituelle, due à des conditions météorologiques particulières.

Des vendanges en retard sur leur avance

Du fait d'un "printemps frais", ces vendanges ont été lancées un peu plus tard que l'année dernière, où elles avaient démarré fin juillet. Comme ses ancêtres depuis 13 générations, Laurent Maynadier est vigneron à Fitou. "On commence par le muscat petit grain, qui permet d'élaborer des vins blancs secs", explique-t-il.

"Nous n'avons pas eu de mildiou cette année, et nous avons eu très peu d'eau", poursuit-il. Laurent Maynadier récoltait traditionnellement à partir de début août, mais en 2017 et en 2020, les vendanges ont commencé dès la fin juillet. De façon générale, celles-ci débutent plus tôt qu'à l'époque de ses parents, qui commençaient autour du 10 août, et de ses grands-parents, qui vendangeaient dès la fin du mois d'août.

Cette récolte toujours plus précoce s'expliquerait selon lui par le "changement climatique".

Les cépages précoces comme le Muscat sont toujours récoltés tôt, mais la région de Fitou reste particulière. Elle est traditionnellement en avance d'une semaine sur le reste de la France grâce à un micro-climat. La proximité de la mer et des étangs rend l'hiver plus doux et l'été plus frais de deux degrés. La vigne est moins soumise au stress lors de chaleurs importantes et débute son cycle plus tôt qu'ailleurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie vendanges viticulture réchauffement climatique environnement vins culture gastronomie climat