Sur le canal du midi, à Castelnaudary ou au Somail, les touristes fluviaux se font encore attendre

Voies Navigables de France a rouvert le canal du midi à la navigation fluviale le 29 mai dernier. Pour l’instant, les bateaux de touristes se font encore rares. Mais l’été s’annonce prometteur.
 

Le Somail, Canal du Midi (Aude)
Le Somail, Canal du Midi (Aude) © MAXPPP/Michael Riehle

"En semaine, on trouve le temps long. Mais le week-end, ça commence à reprendre" confie au téléphone Geoffroy Ruiz, bien décidé à prendre son mal en patience. Ce restaurateur du petit village du Somail dans l’Aude, installé au bord du canal du midi, est très dépendant des touristes.

Qu’ils viennent en bateau ou à vélo : « Depuis début juin, il y a un ou deux cyclistes chaque jour, et de temps en temps un bateau, mais pour l’instant il faut attendre et tenir. »

Un redémarrage timide

Le patron de « L’escale du Somail » s’attend déjà à réaliser un petit mois de juin. Il n’a d’ailleurs pas encore recruté de saisonnier cette année.  Mais le chef se montre plus optimiste pour le reste de la saison estivale : « J’ai échangé un peu avec les propriétaires de chambre d’hôtes et de gîtes du coin. Ça devrait repartir mi-juillet, avec une clientèle essentiellement française. »

Le port de Somail
Le port de Somail © MAXPPP

Une analyse que confirme Marga Serrano, conseillère séjour à l’office du tourisme du Somail : « Beaucoup de clients ont reporté leurs séjours, parfois même à trois reprises ! Mais la demande est bien là pour cet été. D’après ce que nous disent les hébergeurs, on se dirige vers un allongement de la saison touristique qui déborderait jusqu’en octobre. »

Une reprise en respectant le protocole sanitaire       

Un redémarrage en douceur, c’est aussi ce que constate Emily Deighton, responsable des relations presse de la société Le Boat. Cette entreprise de location de bateaux est le leader européen du secteur. Le boat est à la tête d’une flotte de 250 navires répartis sur ses cinq implantations en bord de canal du midi, de Castelnaudary à Narbonne.

La société a rouvert ses activités seulement depuis hier, lundi 15 juin :« On voulait se donner le temps de bien mettre en place les protocoles sanitaires pour protéger nos clients et nos employés. Nos bateaux sont notamment entièrement désinfectés entre chaque location », explique Emily Deighton.

Une activité au ralenti

Depuis lundi et la réouverture de ses services, seuls deux navires sont partis de Castelnaudary, où l’entreprise propose 70 bateaux à la location. Mais la suite de la saison s’annonce plus prometteuse…et inédite.

Habituellement, un quart seulement des clients est originaire de France. Mais les étrangers ont annulé leurs réservations pendant le confinement.

Une clientèle hexagonale

Depuis un mois, ce sont les français qui appellent majoritairement : « On a beaucoup de demandes de personnes qui habitent dans un rayon de 250 à 300 km, c’est assez inhabituel. Et beaucoup de demandes pour des séjours courts : après le confinement, les gens ne peuvent pas forcément prendre une semaine entière de congés. »

Jeunes arbres plantés le long du Canal du Midi à Ventenac-en-Minervois (Aude)
Jeunes arbres plantés le long du Canal du Midi à Ventenac-en-Minervois (Aude) © Enrique Garibaldi, France 3 Occitanie

Une offre moins conséquente

Le Boat a réduit la voilure pour la saison estivale : sur les cinq implantations de la société au bord du canal du midi, deux resteront fermées, à Trèbes et à Narbonne. A la fois en prévision d’une saison estivale plus calme, mais aussi pour permettre de respecter au mieux les contraintes sanitaires :

« Le protocole de nettoyage entre chaque location prend beaucoup de temps. On a préféré concentrer nos moyens là où nous avait le plus de bateaux et nous n’aurons pas cet été l’ensemble de notre flotte en circulation », explique Emily Deighton.

De bonnes affaires pour les touristes

Les prix, eux, sont plus intéressants que les autres années, avec des remises rarement proposées en haute saison : « Du -15% ou du -20% en juillet août c’est exceptionnel… L’idée c’est de permettre de faire découvrir aux Français le tourisme fluvial qui est un marché de niche »,  explique Emily Deighton.

Navigation sur la Canal du Midi
Navigation sur la Canal du Midi © MAXPPP

Et l’entreprise chaurienne (= de Castelnaudary ) n’est pas la seule à essayer de se monter attractive : la société Nicols, basée au Somail, propose elle aussi des remises exceptionnelles à cette saison sur la location de ses bateaux. Avec même une réduction de 50% pour les soignants !

Un été prometteur

La bonne dynamique des réservations pour juillet et août semblent témoigner de l’attrait des Français pour ce type de  tourisme cet été : « La navigation fluviale permet de s’éloigner des foules, de se confiner en famille» analyse Emily Deighton.
 

Les gens recherchent de la sécurité, pas très loin de chez eux, et avec un lieu d’hébergement indépendant »

confirme Marga Serrano de l’Office de Tourisme du Somail.

Qui se prend même à espérer :

Quelque chose me dit qu’à la fin de la saison, on sera peut-être pas si mal…

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canal du midi déconfinement société tourisme économie environnement nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter