Attentat dans l’Aude : le Président portugais au chevet de Renato Silva, le blessé de Carcassonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot

Marcelo Rebelo de Sousa, le Président du Portugal, était en visite officielle ce lundi en France. Il en a profité pour se rendre à l’hôpital auprès du Franco-portugais Renato Silva, grièvement blessé d'une balle dans la tête le 23 mars lors de l'attentat à Carcassonne.

Ce lundi après-midi, le Président portugais Marcelo Rebelo de Sousa était en visite officielle dans le Nord de la France pour la cérémonie du centenaire de la Bataille de la Lys.

Lors de cette cérémonie, le président portugais est revenu sur les attentats perpétrés à Trèbes et à Carcassonne, dans l’Aude au mois de mars. Le Président a également déclaré qu’il se rendrait au chevet du Franco-portugais Renato Silva, blessé lors de ces attentats, pour le soutenir lui et sa famille.

Renato Silva, âgé de 26 ans, a été grièvement blessé, d’une balle dans la tête lors des attaques dans l'Aude. Il se trouvait au volant d'un véhicule stationné à Carcassonne, avec un passager à ses côtés, quand le terroriste Radouane Lakdim a tiré dans leur direction.

Le passager, Jean Mazières, un viticulteur à la retraite, avait été tué dans cette première attaque. Radouane Lakdim avait ensuite volé le véhicule et pris la direction de Trèbes.

Renato Silva, avait été plongé dans un coma artificiel, dont il est sorti il y a dix jours.