Aude : l'association Partagence aide les sinistrés des inondations à se remeubler

Dans son local de Carcassonne, Partagence stocke des meubles pour les distribuer aux victimes de catastrophes qui ont tout perdu. Cette association espère aider 300 familles sinistrées des inondations de l'Aude.
Depuis quatre mois Marco, sa femme et leurs quatre enfants n'habitent plus leur maison, à Fabrezan. Le 15 octobre dernier, l'Orbieu est sorti de son lit et a traversé l'habitation, en emportant tout sur son passage.

On a perdu la totalité des meubles. Puisqu’il y avait 1 mètre 80 d'eau.

Après les inondations dans l'Aude, de nombreux sinistrés comme lui sont encore dans une situation précaire. Mais ils peuvent compter sur l'action d'associations pour les aider à remonter la pente, comme Partagence

Grâce à l'association, Marco a pu commencer à reconstituer son stock de meubles. Les bénévoles lui ont livré des lits, des meubles et quelques jouets dans son logement provisoire. Car l'argent que Marco va recevoir des assurances lui servira avant tout à payer pour les travaux dans sa maison.

On ne gagne pas à la loterie quand on a une inondation. Il va même falloir remettre de sa poche pour payer les artisans, l’assurance ne rembourse pas à hauteur du préjudice, ça c'est utopique.


► Reportage d'Alexandre Grellier, Frédéric Guibal et Elizaveta Kiribera     
Permettre aux sinistrés qui ont tout perdu de meubler leur logement, c'est la vocation de Partagence. L'association est née en Ile-de-France il y a cinq ans. Elle s'appuie sur des dons d'entreprise qui en donnant leurs invendus, récupèrent un peu d'argent sur leurs impôts, explique Claude Frégeac, président de Partagence.
       

Elles y gagnent cette implication solidaire, une responsabilité sociale de l’entreprise, mais également une réduction d’impôts qui est de 60% de la valeur des dons apportés.


L'association espère pouvoir venir en aide sur les prochains mois à 300 familles sinistrées par les inondations. Mais il faudra d'abord trouver un autre lieu de stockage : celui de Carcassonne peine à contenir tous les dons récupérés par l'association.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo vie associative société solidarité