Carcassonne : l'urne contenant de la terre des camps de concentration retrouvera l'Esplanade Gambetta

Martial Andrieu auteur régionaliste proposait depuis des années que le monument commémorant la déportation retrouve sa place. La mairie de Carcassonne vient d'accepter la proposition relayée par le conseil du département de l'Aude.


Dans une lettre adressée lundi, à la mairie de Carcassonne, André Viola le président du conseil départemental de l'Aude propose de réinstaller une urne remplie de la terre venant du sol d'un camp de concentration telle qu'elle existait depuis 1948.
Ce monument avait été détruit en 2003 lors de la construction du parking Gambetta.

Ce sont les collégiens lauréats du concours national de la Résistance qui iront chercher la terre lors d'un voyage à Berlin programmé en novembre 2015" explique Tamara Rivel vice-présidente du conseil départemental de l'Aude.

L'urne sera installée sur l'Esplanade Gambetta comme en 1948. A l'époque des rescapés de Buchenwald avait ramené un peu de terre à Carcassonnepour qu'on oublie pas le supplice enduré par leurs camarades. 

Extraits de la lettre d'André Viola adressée au maire de Carcassonne Gérard Larrat
Cette urne contenait de la terre du camps de concentration de Buchenwald, rapportée par d'anciens déportés et résistants, et accompagnait le Monument à la Résistance inauguré en 1948 au lendemain de l'armistice de la seconde guerre mondiale.

Le Département de l'Aude organise depuis 17 ans "le Voyage au Nom de la Mémoire" avec chaque année une soixante de collégiens audois, lauréats du concours national à la Résistance
Accompagnés d'anciens déportés et Résistants audois, ils découvrent les hauts lieux de la Mémoire de la seconde guerre mondiale, les Mémoriaux les plus importants de notre histoire ainsi que des camps de concentrations et de déportation.
Cette année, nos jeunes se rendront à Berlin avec la visite du camps de concentration de Sachsenhausen, le mémorial de l'holocauste, la villa de la conférence de Wannsee...

Nous pouvons ainsi répondre à l'initiative de Mr Martial Andrieu, afin que nos enfants puissent rééditer la démarche symbolique de leurs aînés, en ramenant un peu de terre de leur voyage.

Le symbole serait fort de la part de notre nouvelle génération, honorant nos aînés cette année de 70ieme anniversaire de la Libération de la France, d'inauguration de ce nouvel aménagement de Gambetta mais aussi de réinstallation du Monument à la Résistance en son emplacement initial.


La mairie donne son accord 
D'après Tamara Rivel, la mairie de Carcassonne a répondu favorablement à cette proposition.
L'Esplanade Gambetta retrouvera son urne commémorative à la Toussaint 2015.