Coursier à vélo à Carcassonne: une idée qui marche

Le premier livreur à vélo Carcassonnais / © F3LR
Le premier livreur à vélo Carcassonnais / © F3LR

Pour Ange Mondolini, coursier à vélo est à la fois un métier et un art de vivre. Le tout premier livreur à vélo de Carcassonne propose un service rapide et écolo. Sa petite entreprise ne connaît pas la crise. 5 euros la course, indice carbone 0, l'idée semble séduire.

Par C.A

Après un licenciement il y a près de deux ans Ange Mondolini a choisi de rebondir en lançant sa propre entreprise.

Son idée? Livrer à vélo dans le centre ville. Sa cible? Les particuliers et les commerçants.

Prospectus, publicité, plis, objets, vins, Ange Mondolini propose un service plus rapide que la voiture intra-muros, écolo et discret qui séduit de nombreux clients.
Pour l'instant ce coursier express, spécialiste de la livraison urgente est à la tête d'une micro-entreprise mais il compte bien la développer, des idées ce jeune entrepreneur n'en manque pas.

Le coursier express et écolo
Jean-Pierre Laval et Frédéric Guibal
Prochaine étape pour ce jeune Audois, l'achat d'un vélo cargo -autrement dit avec une grosse caisse à l'avant- capable de transporter 140 kilos de marchandises. Il sera électrique pour livrer plus loin et élargir son champ d'action.
Pour se l'offrir, il lancera bientôt un appel aux souscriptions sur un site de "Crowdfunding".



Sur le même sujet

La Grande-Motte (34) : qualité des eaux de baignade dans l'ex Languedoc-Roussillon

Les + Lus