• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Salon de l'Agriculture : “je ne voulais pas être vue comme la femme du chef d'exploitation”

Carine et son mari Félix Bossut lors du Salon de l'Agriculture - février 2018 / © France 3 LR
Carine et son mari Félix Bossut lors du Salon de l'Agriculture - février 2018 / © France 3 LR

Cela fait maintenant 20 ans que Carine et son mari Félix produisent des glaces au lait de brebis dans l’Aude. Aujourd’hui épanouie dans son métier, cela n’a pas été facile pour Carine de trouver sa place en tant que femme au sein du monde agricole. Nous l’avons rencontré au Salon de l’Agriculture.

Par Joane Mériot

Carine et son mari Félix se sont installés dans la ferme Du Bosc, dans l’Aude, il y a presque 30 ans. A cette époque, ils élèvent 300 brebis dans le but de produire du fromage de Roquefort.
Mais difficile pour elle de trouver sa place en tant que femme dans ce milieu :

A l’époque c’était dur d’exister en tant que femme dans ce milieu, je voulais avoir mon projet, je ne voulais pas être vue comme la femme du chef d’exploitation.


Mais Carine a su profiter de sa féminité pour créer une vraie entreprise familiale.

Un projet, l’occasion de se faire une place


Pendant 10 ans le couple produit du lait pour faire du roquefort mais ils veulent se démarquer alors ils se lancent dans la fabrication de crème glacée au lait de brebis. Une idée un peu « folle » de Carine pour l’époque.

" Lorsque mon dossier était en attente à la Préfecture et que j’allais voir où ça en était, certains disaient Ah c’est la folle dingue qui veut faire des glaces au lait de brebis…"

Alors qu’elle attend sa troisième fille, certains voient même ce projet comme un caprice de femme enceinte. Pas son mari, il la soutient et se lance avec elle dans l’aventure.

Elle travaille quotidiennement au laboratoire pour transformer le lait en crème glacée pendant que son mari continue de s’occuper des brebis. 

La marque de crème glacée Audeline est née et c'est comme cela que Carine a réussi à se faire une place dans le monde agricole, soutenue par son mari elle a petit à petit porter ce projet pour en faire ce qu'il est aujourd'hui :

Je me suis vraiment accaparée ce projet, et c’est devenu comme mon bébé.

Une histoire de famille


Mais des bébés, Carine en a trois autres. Trois filles, Louise, Marine et Noelie, toutes les trois en bas âge lorsque le couple démarre son activité de glace au lait de brebis. Loin d’être un obstacle à sa carrière professionnelle, elle les emmène avec elle sur son exploitation.
Pour elle, habiter sur son lieu de travail est au contraire un vrai atout.

" Lorsque le soir on allait nourrir et soigner nos bêtes elles venaient avec nous, le matin elles étaient là aussi après on avait une crèche à 10km à peine de l’exploitation, elles y étaient la journée et après quand elles étaient plus âgées, elles nous accompagnaient sur les foires etc…"

Carine et sa fille Louise - février 2018 / © France 3 LR
Carine et sa fille Louise - février 2018 / © France 3 LR


Sa fille Louise, 28 ans travaille actuellement dans l’entreprise en tant que commerciale, et est sur la bonne voie pour reprendre l’exploitation même si, à 55 ans, Carine est passionnée et n’est pas prête de prendre sa retraite.

Aujourd’hui, 40% de leur production de lait est transformé en crème glacée. Le reste est revendu au producteur de Roquefort de la région. La petite entreprise familiale est bien implantée dans le sud de la France, ils veulent désormais conquérir la région parisienne et le Nord du pays.

Audeline propose une quarantaine de parfums différents - février 2018 / © France 3 LR
Audeline propose une quarantaine de parfums différents - février 2018 / © France 3 LR


Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus