Dans l'Aude, l'auberge étoilée de Gilles Goujon sacrée "meilleur restaurant du monde" dans un classement TripAdvisor

Le chef triplement étoilé a pris ses quartiers en 1992 à Fontjoncouse, dans l'Aude. Son Auberge du Vieux Puits vient d'être sacrée "meilleur restaurant gastronomique du monde" par le classement "Traveller's Choice Awards Restaurants 2020" de TripAdvisor.

Le restaurant de Gilles Goujon a rouvert ses portes le 3 juillet dernier.
Le restaurant de Gilles Goujon a rouvert ses portes le 3 juillet dernier. © REMY GABALDA / AFP
Gilles Goujon n'en revient toujours pas. Son restaurant, situé dans l'Aude, vient de décrocher la première place du classement 2020 des utilisateurs du site TripAdvisor.

L'Auberge du Vieux Puits est donc sacrée "meilleur restaurant gastronomique du monde", devant La Ville Blanche à Rospez (Côtes d’Armor) et Le Chila de Buenos Aires (Argentine).

Le chef aux trois étoiles, installé à Fontjoncouse depuis près de 30 ans, a appris la nouvelle jeudi dernier par un client.

​​​​​​Vous ne vous rendez pas compte, c'est incroyable ! Notre restaurant est au fin fond de la pampa et on figure dans un classement mondial ! Avec mon équipe, on a chanté "On est les champions" dès qu'on a appris la nouvelle, on est super heureux !

Gilles Goujon.

Une cuisine de terroir qui séduit

Le site TripAdvisor recense les avis des voyageurs du monde entier : ces derniers peuvent laisser des commentaires et des notes en ligne dans les établissements qu'ils visitent. Le classement "Traveller's Choice Awards Restaurants" prend en compte la qualité des plats, le service, l'ambiance et le rapport qualité/prix. 

Je sais que les commentaires ne sont pas toujours très bienveillants sur ce site. Du coup, ça me flatte beaucoup d'être consacré par les clients eux-mêmes. C'est une énorme récompense pour mon équipe.

Gilles Goujon.

Mais alors, pourquoi ce restaurant plaît-il autant ? "Parce que je suis super sympa !", plaisante le chef, avant d'ajouter plus sérieusement : "Nous sommes une super équipe et nous essayons au maximum d'offrir un accueil personnalisé à nos clients."

Dans le classement TripAdvisor, le service recueille en effet la très bonne note de 4,5/5. Mais c'est surtout la cuisine du chef qui fait l'unanimité. Dos de cochon noir rôti, filet de rouget barbet, vrai-faux citron de Menton : Gilles Goujon joue sur une cuisine de terroir, basée sur le produit et sur le goût. "Je veux que ça envoie du bois dans l'assiette !", résume-t-il.

Bonne reprise pour l'Auberge du Vieux Puits

Après le confinement, la sortie de ce classement est un coup de pouce appréciable pour l'établissement. Celui-ci a fermé ses portes pendant quatre mois et n'a rouvert que le 3 juillet dernier. Les quarante salariés ont tous repris le travail.

Nous avons attendu un peu car je voulais que tout soit prêt pour la reprise : il y a beaucoup de nouveaux protocoles à respecter et il était essentiel que nous puissions travailler et accueillir du public dans de bonnes conditions.

Gilles Goujon.

Dans les cuisines, les habitudes ont en effet quelque peu changé : les cuisiniers évitent désormais de changer de poste et restent généralement affectés à la même tâche pour éviter les contacts.

Des flacons de gel hydroalcoolique ont été disposés un peu partout sur les plans de travail et en salle. La réception est également protégée par une vitre de plexiglas. "Nous avons pris toutes les dispositions, explique Gilles Goujon. Mais nous essayons tout de même de garder ce côté convivial pour que nos clients passent un bon moment."

La clientèle justement est au rendez-vous pour ce mois de juillet : l'Auberge du Vieux Puits a enregistré des chiffres similaires à l'année précédente. Le chef note toutefois la présence d'une nouvelle clientèle. 

Nous n'avons jamais reçu beaucoup d'étrangers : généralement, nous avons 25 % d'Européens, 5 % d'internationaux et 75 % de Français. Mais depuis la réouverture, je constate que les clients locaux et régionaux sont de plus en plus nombreux : je pense que la création de la grande région Occitanie incite les habitants du sud-ouest à explorer la côte méditerranéenne.

Gilles Goujon.

Le cuisinier espère continuer sur cette lancée pour le reste de l'année 2020, "tant que la situation sanitaire le permet".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture cuisine coronavirus santé société tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter